lundi, 20 août 2018

Mostaganem - Sidi El Adjel Un meurtrier présumé arrêté

Publié dans Région mercredi, 13 juin 2018 15:55
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Par : M.A.S.

Le jour même du crime commis à la cité El Adjel à Mostaganem, le dénommé (Z.A.,) âgé de 57 ans, s’est rendu au siège de la brigade pour signaler le forfait accompli par son fils, sur la personne de son voisin, (Z.M.), âgé 34 ans et qui s’est enfui vers une destination inconnue.
Immédiatement plusieurs rondes ont été lancées par les unités renforcées par la Brigade de Sécurité et d'Intervention (SSI), et ce, pour arrêter le présumé suspect.
Les éléments de la Brigade de Gendarmerie Nationale de Mostaganem ont procédé à l’arrestation du meurtrier de la jeune victime (KH.H) âgée de 19 ans , résidant dans la localité de Sidi Laâdjel , commune de Sayada, tuée d’une façon horrible par son voisin, ce dernier a asséné plusieurs coups de poignard qui lui ont été fatales, avant son évacuation à l'hôpital a-t-on appris. Les investigations ont amené les éléments de la brigade à se rendre au domicile de ses frères, où il a été procédé à la récupération de l’arme du crime auprès de son frère, répondant aux initiales de (Z.K.,) âgé de 35 ans, et résidant dans la commune de Kheir Eddine, où ce dernier a déclaré, lors de son interrogatoire que le suspect l’avait rencontré le jour du crime, vers 09h du matin, pour l’informer qu’il a été victime de vol par son voisin, et qu'il voulait riposter, pour revenir une 2ème fois vers 11h le même jour, lui annonçant avoir poignardé le dénommé (K.K.,) Après intensification de l’enquête et le recueil des informations, il a été déterminé le lieu exact de la présence du suspect et son arrestation à la commune de Sidi Lakhdar le même jour de son forfait vers 14h15.
Après l’interrogatoire du mis en cause, il a avoué qu'il avait tué son voisin pour se venger de lui, après que ce dernier l’ait volé la veille. Pour se venger de la victime, le suspect avait alors acheté une arme blanche, pour se rendre ensuite vers le domicile de la victime à Sidi El Adjal, où il l’a aperçu à l’entrée du bâtiment, pour lui donner plusieurs coups de poignard et fuir, laissant sa victime gisant dans une mare de sang. Une fois l’enquête achevée, le mis en cause a été présenté devant le procureur de la République près le tribunal de Aïn Tédelès qui avait à son tour renvoyé l’affaire devant le juge d’instruction qui avait prononcé la mise en détention préventive du présumé meurtrier, en attendant son jugement.

Lu 18 fois

Laissez un commentaire