lundi, 20 août 2018

Protection civile 1.684 interventions en un mois

Publié dans Oran vendredi, 10 août 2018 15:21
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Par : Z.M.

Malgré plusieurs défaillances constatées encore cette année, Oran attire toujours autant d’estivants venus de toutes les régions du pays, décidés à profiter des baignades et des moments passés en bord de mer. En chiffres,la période allant du 01er juin au 07 juillet, les services de la Protection civile, ont enregistré plus de 03 millions de visiteurs recensés à travers le littoral oranais. Un chiffre qui conforte les prévisions de la Direction du Tourisme de wilaya.
Durant cette période, les mêmes services ont effectué 1.684 interventions et ont secouru 747 personnes victimes de graves noyades. 
Par ailleurs, près de 900 cas ont été pris en charge sur les lieux en recevant les soins nécessaires et 38 autres ont été transférés vers les établissements hospitaliers et centres de santé de la wilaya.
Plages privées, ou publiques, les estivants venus de toutes les villes du pays, se sont donné rendez-vous en bord de mer, conséquence d’une canicule exceptionnelle cette été. Madagh, Cap Blanc, du côté de Aïn El Kerma dans la partie-ouest de la ville d’Oran, ont connu ces dernières semaines un rush des grandes saisons, mieux encore, les plages de la Corniche oranaise tant décriées à tort ou à raison ont connu à leur tour durant cette période une affluence record, des Andalouses, en passant par Paradis-Plage, Bomo-Plage et Cap Falcon, les estivants étaient bien là, se dorant au soleil et piquant des plongeons pour apaiser les fortes températures constatées et annoncées par les services météorologiques avec leurs bulletins spéciaux pour prévenir la population contre ces pics de chaleur. 
Ainsi, les estivants étaient unanimes pour dire, que les conditions étaient bonnes pour cette saison estivale, les plagistes s’étant tenus à l’écart comme l’avait averti le ministère de l’Intérieur, suite à la campagne citoyenne qui semble avoir porté ses fruits concernant la gratuité de l’accès au domaine public. 
Une autre vague d’estivants est attendue les 20 prochains jours du mois d’août. Certains pour rattraper le temps perdu et rejoindre au plus vite le bord de mer synonyme de liberté et de grandes vacances. D’autres pour continuer sur leur lancée, avant la fête de l’aïd et la rentrée sociale.

Lu 31 fois

Laissez un commentaire