vendredi, 22 juin 2018

Daïra d’Es-Sénia Une formation sur les énergies renouvelables

Publié dans Oran mardi, 12 juin 2018 16:05
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Par : Belmadani Hamza

Dans le cadre de l’utilisation des énergies renouvelables dans les programmes locaux, la daïra d’Es-Sénia a organisé une session de formation au profit des cadres des communes et des services techniques dans le domaine de la maîtrise énergétique et les mesures de suivi des techniques liées à l’énergie solaire et les énergiesrenouvelables.
Cette formation a été effectuée par un expert international dans ce domaine.
Notons que le ministère de l’Intérieur et des Collectivités Locales va se placer en leader en matière d’utilisation des énergies renouvelables.
En effet, à partir du début du second semestre de 2018 il inaugurera un vaste programme de généralisation de leur usage à l’ensemble des administrations locales du pays. Cette opération d’envergure vise à rationaliser la consommation d’énergie par ces dernières, dont les factures d’électricité ont atteint des sommets. Les APC qui ont accumulé des créances d’électricité, de l’ordre de 3,3 milliards, n’arrivent pour certaines parmi elles à ne pouvoir s’en acquitter vis-à-vis de Sonelgaz, une situation qui risque de s’aggraver davantage. 10 wilayas utilisent à elles seules 58% de la consommation totale des communes, citant celles d’Alger, Sétif, Mostaganem, Oran, Adrar, Msila, El Oued, Bejaïa, Tlemcen et Biskra.
Afin d’appréhender cette situation, le ministère entend donner un sens concret au concept de transition énergétique liée à l’usage d’énergies renouvelables, les collectivités locales vont devenir un maillon très important d’usage à grande échelle de ces types d’énergies. Ces nouveaux moyens énergétiques, compte tenu de leur facilité d’installation, commenceront à être adaptés à l’éclairage public, lequel consomme quelque 14,9 milliards de dinars/an.
La substitution des anciennes lampes par celles à consommation réduite, dans toutes les administrations et les écoles et des mosquées.
Par ailleurs et pour promouvoir l'utilisation des énergies renouvelables et rationnaliser la consommation énergétique au niveau des collectivités locales ,il est prévu notamment, la création d'une commission intersectorielle, sous la supervision du ministère de l'Intérieur qui aura pour mission la mise en place de cadres législatifs et financiers, pour lever les obstacles en matière de promotion de l'exploitation des énergies renouvelables et procéder à la révision des dispositions règlementaires relatives au Fonds National pour la Maîtrise de l'Energie (FNME)".

Lu 3 fois

Laissez un commentaire