vendredi, 15 décembre 2017

Zitouni Mustapha

A lire le communiqué adressé au wali d’Oran par les membres de l’actuel exécutif de wilaya du Rassemblement National Démocratique (RND), il est aisé de comprendre toute l’amertume et le désarroi, découlant des tournures de phrases utilisées, quémandant des sièges au lieu de commission que le parti en force du FLN , ne leur a pas octroyés.
Joint par nos soins, pour connaître les raisons de cette correspondance au wali d’Oran, le secrétaire de wilaya du RND, M Abdelhak KaziTani, nous affirmera que «nous n’accepterons jamais que les élus du RND, fassent de la figuration dans l’exécutif de wilaya, alors que nous aspirons à participer pleinement au développement de la wilaya.
Selon des observateurs de la scène politique, le recours au wali d’Oran par les membres du RND, est en fait un appel à un arbitrage du chef de l’exécutif, afin de créer un équilibre au niveau de l’hémicycle.
Selon le communiqué, dont nous détenons une copie, les membres de l’exécutif de wilaya expliquent en substance, la déception qui a prévalu suite aux résultats du dernier scrutin et la tourmente qui s’est emparée des listes du Rassemblement Démocratique avec le faible nombre de voix récoltées, loin des espérances et des prévisions du RND.
A Oran, pour rappel, le FLN avait raflé la mise avec un écart insolent. Reconnaissant cet état de fait des urnes avec un certain scepticisme, les membres de l’exécutif expliquent la bonne volonté et la main tendue en direction de l’actuel P/APW en la personne de M Boubekeur Mohamed qui avait on se souvient obtenu un large plébiscite en accord avec le RND pour prendre le perchoir de l’hémicycle. Selon les membres du RND, ils attendaient un retour d’escalier de la part du parti largement majoritaire, mais rien de cela n’est arrivé, bien au contraire, disent-ils, nous avons eu droit à une simple commission, alors que notre demande était d’obtenir de sièges plus importants. Pour l’heure, le P/APW d’obédience FLN, semble ignorer totalement les demandes du FLN.
Assisterons-nous à un boycott des élus RND aux prochains travaux de l’assemblée populaire de wilaya ? L’avenir nous le dira.