jeudi, 19 juillet 2018

Actualités (215)

La canicule qui affecte 5 wilayas du Sud du pays depuis quelques jours persistera lundi avec des pics qui dépasseront localement 48 degrés, annonce l'Office national de météorologie dans un bulletin météorologique spécial (BMS). "Suite à la persistance de la vague de chaleur sur le Sahara Central et le Sud Oasis ainsi que vers la wilaya de Tindouf, des températures maximales atteindront ou dépasseront localement 48 degrés sur le Sud d’Ouargla, de Ghardaïa, de Tindouf, Adrar et le Nord de Tamanrasset", précise la même source. Hier, la température a atteint un pic de 62°C degrés à Adrar et environ, voire 65° lundi selon la radio Chaine 3. Ce BMS est en cours jusqu'à 21h00.

 

 

Le ministère de l'Agriculture, du développement rural et de la pêche a pris des mesures préventives strictes après l'enregistrement de 40 têtes bovines touchées par le virus de la fièvre aphteuse au niveau de certaines wilayas, a indiqué, lundi à Alger, le ministre de l'Agriculture, M. Abdelkader Bouazgui.
S'exprimant en marge de l'Assemblée générale de la Chambre nationale de l'Agriculture, le ministre a fait état de l'application des lois en vigueur en la matière pour freiner l’extension de ce virus vers d'autres régions. Il a fait savoir, à ce propos, que l'importation et la circulation de cet animal avaient été interdite, outre l'envoi de médecins vétérinaires aux wilayas concernées pour s'enquérir et suivre la situation. "Nous nous employons actuellement à contenir et traiter la situation en toute responsabilité", a ajouté le ministre.
S'agissant des mesures préventives prises pour éviter le phénomène de putréfaction de la viande, le ministre a affirmé que le secteur ne saurait assurer l'éradication de ce phénomène mais prendra toutes les mesures nécessaires pour éviter aux citoyens des pertes durant cette fête religieuse. M. Bouazgui a relevé que son département avait initié des campagnes de sensibilisation à l'adresse des éleveurs pour contrôler la qualité des aliments fournis au bétail, outre la mise de vétérinaires à la disposition des éleveurs et des vendeurs.

Les ingénieurs et techniciens de la maintenance des avions d’Air Algérie seront en grève à partir du 31 juillet, selon un communiqué du Syndicat national des techniciens de la maintenance avions (SNTMA) qui a annoncé avoir déposé un préavis de grève ce lundi 9 juillet. Il faut s’attendre à des perturbations dans les aéroports notamment dans les vols nationaux et internationaux, durant cette grève qui aura lieu en une période chaude, durant la saison estivale qui enregistre un flux des ressortissants algériens résidants à l’étranger. Ceci dit l’impact de cette grève sera sérieusement ressentis par des milliers voir des millions de passagers de la compagnie Air Algérie, déjà mécontents d’avoir acheté leurs billets au prix fort. Pour rappel, le Syndicat national des techniciens de la maintenance avion (SNTMA), a dénoncé « l’augmentation constante des salaires du personnel navigant commercial (PNC, hôtesse de l’air, stewards…) à leur détriment ». Dans leur plateforme de revendication, les techniciens d’Air Algérie, réclament ; « le retour à une justice salariale en accord avec la hiérarchisation des métiers et des salaires, dictée dans la convention collective d’Air Algérie, le règlement des contrats de travail des mécaniciens et ingénieurs recrutés dans le cadre d’un CDD, « en violation des lois de la République et de la compagnie », ainsi que la  terrible pression quotidienne exercée sur les mécaniciens dans l'exercice de leurs fonctions et les sanctions abusives et des ponctions de salaire non justifiées. 

Le premier départ des hadjis algériens vers les lieux saints est prévu le 25 juillet, a annoncé dimanche à Alger le Directeur de l'Office national du Hadj et de la Omra (ONHO), Youcef Azzouza, dans une déclaration à la presse.
M. Azzouza a précisé, en marge d'une session de formation au profit des membres de la délégation algérienne de la mission du Hadj organisée à Dar El Imam (Mohammadia), que "le premier vol des pèlerins algériens vers les lieux saints est programmé pour le 25 juillet et sera précédé d'un vol transportant les encadreurs devant accueillir les hadjis algériens aux aéroports de Djedda et de la Médine en Arabie saoudite".
Les membres de l'inspection auprès du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs ont été chargés du suivi de la performance des membres de la mission ainsi que les agences de voyages pour s'assurer de "leur respect des missions qui leur ont été assignées et garantir un meilleur service aux hadjis algériens".
S'agissant des sessions de formations lancées par l'Office, M. Azzouza a affirmé qu'ils visaient "l'habilitation des membres de la mission leur permettant d'acquérir les compétences et l'expérience requises afin de faire face aux différentes problèmes et difficultés que rencontrent nos hadjis algériens dans les lieux saints".
Ces formations s'ajoutent à la caravane du Hadj qui avait sillonné plus de 33 wilayas à travers le territoire en avril et mai derniers consacrée à la formation des hadjis. La mission s'est renforcée cette saison par plus de 500 accompagnateurs volontaires, outre 800 membres officiels, a-t-on fait savoir.

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, se rendra demain lundi à Ankara (Turquie) où il représentera le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à la cérémonie d'investiture du président turc, Recep Tayyip Erdogan, indique un dimanche communiqué des services du Premier ministre. "M. Ahmed Ouyahia, Premier ministre, se rendra demain, lundi 9 juillet 2018, à Ankara (Turquie) où il représentera SEM Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, à la cérémonie d'investiture du président de la République turque, SEM Recep Tayyip Erdogan", précise le communiqué. Réélu le 24 juin dernier pour un nouveau mandat, Erdogan prêtera serment à l'Assemblée nationale, à l'occasion d'une cérémonie solennelle. Pour rappel, Erdogan a été élu pour un nouveau mandat de cinq ans au premier tour de ces élections, avec 52,59% des voix, contre le principal candidat de l'opposition, Muharrem Ince.