S.O La Directeur de l’Urbanisme et de la construction la wilaya d’Oran a reçu hier des instructions strictes de la part du wali d’Oran Messaoud Djari, pour achever les travaux de branchement au réseau d’eau potable les 5000 logements ADDL, au pôle urbain de Misserghine, au plus tard le mois de décembre prochain et rattraper ce retard qui entrave la distribution de ses logements achevés depuis plusieurs mois, apprend-on d’un communiqué de la cellule de communication et d’information de la wilaya. Le projet en question consiste, relève-t-on, du dédoublement de la station de pompage, et la réalisation d’un réservoir d’une capacité de 10.000 mètres cube.

Cette visite inopinée, et la décision d’accélérer les travaux, vient donner un espoir aux 5.000 souscripteurs de logements AADL, de voire l’opération d’attribution de leurs logements se faire avant la fin de l’année en cours. Sur place, le chef de l’exécutif a donné des instructions pour booster le rythme des travaux, en alimentant les différents chantiers par les moyens matériels nécessaires. Il a entre, sommer entre autres le DUC à convoquer l’entreprise chargée des travaux de réalisation de la station de pompage afin de définir une date précise pour la livraison de cet ouvrage.

Le communiqué a précisé entre autre que les travaux d’aménagement extérieur au niveau des sites abritant les 5000 logements AADL, ont été finalisés à 100%, en attendant le dernier projet du réseau d’alimentation en eaux potable, qui devrait connaître une cadence plus rapide à la faveur de la visite effectuée par le wali. Si les 5000 logements venaient à être attribués prochainement, l’AADL aura attribué pas moins de 9.000 logements sur les 15.000 unités que l’agence a promis de les livrer au courant de l’année 2020.