J.M

La vague du virus Corona est de nouveau à la hausse à travers le territoire national, vendredi dernier le seuil des 200 cas a été largement dépassé ce qui a mis en alerte les autorités sanitaires à la veille de la rentrée scolaire et l’échéance électorale.

A Oran, l’une des wilayas les plus touchées, 76 nouveau cas ont été enregistrés en l’espace de 48 heures. Lors d’une conférence de presse organisée hier, le directeur de la Santé a appelé les Oranais à un maximum de vigilance en vue de stopper cette hausse. Selon le conférencier, le relâchement des citoyens et les déplacements entre les wilayas sont derrière ces chiffres enregistrés au moment ou la tendance baissière a été constatée depuis des semaines. Le DSP a affirmé que le wali Messaoud Djari avait réuni en fin de semaine la commission de suivi de l’évolution de la pandémie. Une réunion durant laquelle il a insisté sur le respect des gestes barrières et la sensibilisation des citoyens que le virus n’est pas encore vaincu. Au niveau de l’hôpital de Hai Nedjma, où les cas positifs sont pris en charge, on a augmenté le nombre des lits de 120 à 24, afin de se mettre prêts à toute nouvelle vague.
Il a été également décidé d’obtenir un matériel de réanimation. En cas de hausse dangereuse, le nouvel hôpital de Gdyel pourra également réceptionner les cas porteurs du virus, affirme le directeur de la Santé. Un appel est lancé aux citoyens à accompagner les efforts des pouvoirs publics visant leur protection et la lutte contre l’épidémie de Covid-19 ainsi que les mesures de prévention et d’atténuation prises pour la reprise progressive des activités économiques, sociales et éducatives.
Les citoyens doivent faire montre d’un « sens élevé de responsabilité » et de « respect scrupuleux » des gestes barrières et des protocoles sanitaires préconisés, notamment la distanciation physique, le port du masque et l’évitement des rassemblements, afin que les mesures préventives appliquées précédemment ne soient pas réimposées.