S.O

C’est à partir de l’EHU d’Oran 1er novembre 1954, qu’a été donnée vendredi matin le coup d’envoi de la caravane de sensibilisation contre le cancer du sein à l’occasion du (mois rose). Cette caravane de sensibilisation, sillonnera relève-t-on, les zone d’ombre de la wilaya, et assurera les le dépistage précoce aux femmes dans différentes localités à bord d’un véhicule médicalisé contenant tous les équipements nécessaires. La situation sanitaire, liée à la propagation du coronavirus (Covid-19) n’a pas empêchée, le secteur de la Santé au niveau local de mener des actions de sensibilisation pour lutter contre différentes maladies, a précisé à « Cap Ouest », Dr. Ben KennineFaiza, membre de la cellule de communication et d’information relevant de la direction de la Santé. La même responsable, a assuré que la direction de la Santé compte arriver au nombre de 25.000 dépistage précoce du cancer du sein en 2020, ajoutant que les unités de dépistage spécialisées à savoir Toulouse-centre dans la ville d’Oran, et l’unité d’Es Sènia, ont mené pas moins de 18.511 opérations de dépistages dont 9559 par mammographie et 7541 par échographie. Pour rappel, la wilaya d’Oran, compte 12 unités de dépistage de cancer de sein, néanmoins seules les unités de Toulouse-centre et celle d’Es Sènia, sont opérationnelles à ce jour, pour cause, le manque de spécialistes pour diagnostiquer la maladie. A ce jour, les chiffres du cancer chez la femme connaissent une augmentation inquiétante, révèle, notre interlocutrice, ajoutant que la direction de la Santé a diagnostiquée uniquement depuis l’année 2020, pas moins de 6100 cas de cancer de col de l’utérus, alors que 23.6631 cas de différents cancer ont été diagnostiqués en 2019. La compagne de sensibilisation lancée chaque année à l’occasion du (Mois Rose), vise, apprend-on, de faire le maximum de dépistage de cas de cancer de manière précoce chez les sujets à risque (+ 40 ans) avant le développent de cette maladie, et sauver ainsi des vies.