Fatima B.

Hier, le wali Messaoud Djari s’est rendu dans la deuxième daira de la wilaya d’Oran, Bir El Djir, après avoir consacré sa première sortie de travail et de prise de contact à la daira d’Oran. Le wali d’Oran qui a déclaré qu’il était au fait des affaires de détournement de fonciers à Bir El Djir a souligné que « Le foncier agricole sera préservé ». Pour Messaoud Djari le foncier agricole est une ligne rouge que nul ne pourra franchir.
Lors de sa visite, le wali a prêté oreille attentive aux doléances des citoyens qui ont accouru à sa rencontre. Au niveau de la cité des 5100 logements, les habitants ont soulevé le problème des débordements des eaux usées et des inondations à chaque averse. Le wali qui a relevé à son tour la défectuosité de la chaussée et le manque de réhabilitation, a promit aux habitants de Hai Belgaid notamment ceux de la cité des 5100 logements de prendre en charge la résolution de leur problème. Il a également déclaré inscrire la réalisation d’une école primaire au niveau du lotissement 11. Messaoud Djari, a été également sollicité par des citoyens pour libérer les listes des bénéficiaires des logements sociaux, ainsi que pour se pencher sur le problème du relogement de plusieurs ménages de la même famille, dans un seul logement.
Le wali qui a été outré de constater la saleté et la prolifération des points noirs à Hai El Yasmine a déclaré qu’il accorde une grande importance à la préservation de l’environnement et qu’il en faisait même une priorité.
Il a également souligné le rôle que doivent jouer les associations et comités de quartiers pour assurer la réussite du concept de la gouvernance participative.