Élaguer les insuffisances avant la rentrée scolaire 2020-2021

Conseil de wilaya d’Ain Temouchent

37

Boualem Belhadri

Samedi, le wali d’Ain Temouchent, M’Hamed Moumen a réuni, en session extraordinaire, le conseil de wilaya pour la mise en application effective plusieurs directives relative à la rentrée sociale à même d’élaguer les insuffisances recensées lors des dernières sorties qu’il a faites au niveau des communes de l’émir Abdelkader, d’Ain Temouchent, d’Ain El Arbaa, Sidi Boumediene, Oued Sebbah et Tamzourah. Il avait au paravent reçu des rapports sur la situation des différentes secteurs et s’est entretenu avec les populations de différentes localités qui lui ont transmis des préoccupations et des doléances dont les projets de logements en souffrance à Hammam Bou Hadjar, Hassi El Ghellah, Ain Temouchent et autres. Ce premier jet a constitué un dossier non des moindres pour lequel il a jugé utile de réunir les membres de l’exécutif tout en insistant, de prime abord, à prendre des instructions fermes relatives aux problèmes posés et qu’ils sont du ressort des élus locaux et des chefs de dairas. Les autorités de dairas ont été chargées à faire de la réussite de la rentrée scolaire leur carte de visite. Cette fois le bordereau de la feuille de route établie par la wilaya est bien défini et contient des instructions à caractère exclusivement exécutif. Le wali dira aux chefs de dairas  » Il vous incombe de prendre en charge les problèmes des établissements scolaires (avec quels moyens?) et d’aller s’en assurer et voir la dernière classe de l’école la plus reculée de la wilaya d’Ain Temouchent en prenant en compte aussi les volets liés à la restauration des écoliers et les autres infrastructures dont celles liées à la jeunesse et des sports ainsi que le transport scolaire. En sus le wali avait mis l’accent sur la nécessité de verser la prime scolaire aux écoliers issus des familles pauvres avant la rentrée scolaire. Les apprenants des zones éparses devront en bénéficier en premier.