Boualem Belhadri

La brigade de recherche et d’intervention rapide de la sûreté de la wilaya d’Ain Témouchent, a réussi à démanteler un réseau spécialisé dans le trafic des psychotropes. Il s’agit de la plus importante affaire de lutte contre le trafic d’hallucinogènes enregistrée par la sûreté de wilaya d’Ain Témouchent durant l’année en cours. La quantité de comprimés psychotropes saisis n’est pas des moindres s’agissant de 500.000 unités. Cette affaire a été élucidée suite à une enquête minutieuse basée sur des informations parvenues au service de la BRI. Ainsi lorsque l’enquête a été ficelée et que les informations se sont avérées justes, en vertu d’un mandat délivré par le procureur de la république prés le tribunal El Amria, des perquisitions ont été opérées au niveau de trois dépôts. Il y a été découvert, la quantité de 500.000 comprimés psychotropes et 11.000 bouteilles de produits aux effets hallucinogènes. Deux personnes H.S (38 ans) et D.M ( 36 ans ) ont été arrêtés sur place à l’issue de l’enquête sur cette affaire qui enregistre l’implication selon les enquêteurs de 08 personnes dont une est incarcérée. Présentés devant le magistrat instructeur, pour les griefs d’association de malfaiteurs et détention et commercialisation de produits hallucinogène, trois mis en cause ont été placés sous contrôle judiciaire et 05 autres ont bénéficié d’une liberté avec report du procès. Signalons que la valeur financière des produits prohibés saisis est de 04 milliards de centimes.