B.L
Réuni ce mardi par visioconférence, le comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) a tranché, la CAN aura lieu au début de l’année 2022. Initialement prévue du 9 janvier au 6 février prochains au Cameroun, la CAN va ainsi subir le même sort que l’Euro 2020 et la Copa America.
Cette décision a été prise en raison de l’évolution de la situation sanitaire liée au coronavirus et surtout à cause des problèmes de calendrier puisque 4 matchs des éliminatoires restent à disputer avec seulement deux dates FIFA disponibles, en octobre et en novembre. Plutôt que de reporter l’événement de 6 mois, à l’été 2021, la CAF a préféré le reporter d’un an afin d’éviter la concurrence de l’Euro mais aussi pour éviter de programmer la compétition durant ce qui correspond à la saison des pluies au Cameroun. Par ailleurs, le CHAN (l’équivalent de la CAN pour les joueurs locaux), initialement programmé en avril dernier au Cameroun, se tiendra en janvier 2021, soit durant la période initialement prévue pour la CAN. La CAF a par ailleurs décidé d’annuler la CAN féminine 2020, dont le pays-hôte était toujours à déterminer. A la place, l’instance annonce la création d’une Ligue des champions féminine africaine. Le président de la CAF, Ahmad, doit officialiser ces décisions à l’occasion d’une conférence de presse programmée à 13h en temps universel.