Hamra.F

Des dizaines d’habi- tants de la cité des 820 logements ap- pelée « Cheikh Batouche » à Hai El Nour se sont rassemblés hier en début de matinée pour empêcher un hôtelier de lancer les travaux de réalisation d’un immeuble en R+9, sur un ter- rain qui « ne lui appartiendrait pas ». Les protestataires ont soutenu, « Notre cité ne dispose pas d’espaces verts ou de ter- rains de jeux, on espérait que ce terrain soit consacré à cela, mais dés qu’on a constaté que l’opérateur économique a clô- turé ce terrain, ont s’est mobi- lisé contre son projet.». « Nos enfants jouent à même la route, menacés par les acci- dents de circulation, il n’est pas question que cet hôtelier se ser- vent de ce terrain pour réaliser une extension à son hôtel qui a déjà causé beaucoup de préjudices à notre cité. », lancent les protes- tataires. Hier matin les protestataires qui ont bloqué le boulevard des lions, ont déclaré qu’ils ont intenté une procédure judiciaire contre l’hôtelier au sujet de ce terrain qu’il « veut détourner pour réali- ser une tour de 09 étage qui sur- plombera nos petits immeubles sociaux, nous privant encore plus du soleil et même de l’air ». La protestation des habitants de la cité des 820 logements « Cheikh Batouche », a duré pendant plus que deux heures. Le mouvement a été observé à partir de 07h00 le but a été d’empêcher les engins d’accéder à ce terrain, sauf que le dispositif de la police mobilisé en force sur place, pour cerner la si- tuation a dispersé les protesta- taires, permettant à l’hôtelier de couler les fondations de la tour de 09 étages. Les habitants de la cité des 820 logements « Cheikh Batouche » de Hai El Nour, comptent obser- ver aujourd’hui mardi un sit-in devant la wilaya, ils ont grand espoir en l’intervention du wali en leur faveur. Signalons que, dans notre souci d’objectivité dans le traite- ment de l’information on s’est approché de l’administration de la société gérant l’hôtel sauf que son responsable a refusé de se prononcer.