F.B

3 infirmières exerçant au service infectieux assurant la prise en charge des patients atteints du covid 19, ont été repudiées par leur mari, a confié le Dr Boukhari chef du service de la prévention à la direction de la santé et la population DSP de la wilaya d’Oran , lors de son intervention sur les ondes de la radio. Ces infirmières réquisitionnées au dit service depuis plus de deux mois comme c’est le cas d’ailleurs pour l’ensemble du personnel de ce service, ont eu la douleur d’apprendre que leur mari ne supportant pas leur longue absence, ont lancé à leur encontre la procédure de divorce. Si ces femmes sont restées dans ce service c’est bien pour accomplir la mission la plus noble qui puisse exister s’agissant de sauver les vies. Elles se sont aussi privées de rentrer chaque soir à la maison de peur de contaminer les membre de leur famille en premier lieu le mari qui au lieu d’être le soutien moral psychologique et affectif devient le bourreau. Des dizaines voir des centaines de femmes du secteur de la santé médecins et infirmières sont mobilisées dans les hôpitaux menant une guerre contre le corona virus, elles sont les guerrières qui méritent tous les honneurs et une reconnaissance pour leur grand sacrifice.