Fatima B.

Les gendarmes relevant du service de la cybercriminalité ont identifié la jeune femme ayant diffusé sur face book, une information faisant état que des personnes d’entre les 646 passagers du bateau El Djazair II, provenant de Marseille, confinées au complexe touristique des Andalouses, ont été libérées. Cette jeune femme, avait lancé une alerte à la population oranaise, sur le danger du non respect du confinement par des personnes venant de France. Cette jeune femme a affirmé dans sa vidéo, que les personnes ayant réussi à quitter le complexe des Andalouses, ont usé de leurs relations biens placées, ou auraient soudoyé les services sécuritaires ou responsables du complexe touristique. Le wali a instruit une enquête suite à cette vidéo qui s’est relayée sur la toile. La jeune femme qui a été interpellée sera présentée à la justice pour dénonciation préoccupante calomnieuse ayant provoqué une intox sur la toile et portant atteinte à la crédibilité des autorités locales. La wilaya a précisé à l’issue de cette affaire que les 646 passagers du bateau El Djazair II, ayant accosté au port d’Oran, demeurent ay complexe des Andalouses en confinement. La wilaya indique que deux personnes d’entre les 646 ont été évacuées au CHUO pour des problèmes de santé qui n’ont rien à voir avec le COVID-19.