Jalil Mehnane

La pandémie du Covid-19 ne cesse de ravager des vies et causer des dommages collatéraux dans tous les domaines, sans exception aucune. Le secteur sportif n’a pas été épargné, en effet, cette année 2020 était très chargée en compétions internationales et continentales, qui ont été annulées les unes après les autres, précaution du corona oblige.

En Algérie, les championnats d’Afrique séniors d’Athlétisme ont été reportés, un sort que pourront connaitre l’autre grand événement qu’abritera Oran en 2021, en l’occurrence, les Jeux Méditerranéens. Bien que l’événement ne soit pas prévu cette année, le report de l’ensemble des rendez-vous sportifs pour l’année prochaine se répercutera sur le planning des sportifs qui représenteront leurs pays respectifs à Oran. Selon plusieurs observateurs, le report avant-hier, du Premier Ministre japonais des grandioses JO de Tokyo 2020, signifiera un report automatique du rendez-vous oranais.

C’est le CIJM qui tranchera

Conscient de l’impact que pourrait avoir le report de l’Euro de football 2020, ainsi que celui des Jeux olympiques 2020 sur la 19e édition des Jeux méditerranéens (JM-2021) prévue à Oran, le Comité international de ces jeux (CIJM) tranchera prochainement sur l’avenir du rendez-vous oranais, a indiqué mardi le comité d’organisation local de cet évènement.
« La scène sportive observe des bouleversements au quotidien. Après le report de l’Euro de football 2020, aujourd’hui, c’est au tour des Jeux olympiques prévus initialement pour cet été aussi qui ont été renvoyés à une date ultérieure », lit-on dans un communiqué envoyé à l’APS par le département médias du comité d’organisation des Jeux méditerranéens (COJM).
Et d’ajouter : « Cette situation impactera peut être l’organisation des JM Oran-2021. Le CIJM se concertera avec les autorités algériennes, organisatrices des jeux, et se réunira prochainement pour prendre les décisions qui s’imposent ».
Signalant qu’il ne peut pour le moment se prononcer « sur la suite qui sera réservée aux prochaines JM », le COJM a précisé, en outre, que « la sécurité et la santé des athlètes et autres acteurs des jeux seront au centre de toute décision du CIJM ».
Depuis quelques semaines, le monde fait face à la pandémie du Coronavirus qui a fait jusque-là des dizaines de milliers de victimes, contraignant les autorités dans différents pays à suspendre les compétitions sportives dans le cadre de mesures visant à lutter contre la propagation de ce fléau, rappelle-t-on.
Prévus pour cet été, l’Euro de football, la Copa América et les Jeux olympiques de Tokyo ont été, entre autres grands évènements sportifs internationaux, reportés.
Les observateurs n’écartent pas l’éventualité de voir ces manifestations reprogrammées pour l’été 2021 ce qui pourrait influer négativement sur les JM Oran-2021 aussi bien en matière de présence des meilleurs sportifs que sur le plan médiatique.