La lutte contre les affaires de corruption menée par le ministère de la Justice continue de faire tomber des têtes ayant participé directement ou de loin dans les affaires de l’ancien régime.
Dans ce cadre on évoque la série de levée de l’immunité de plusieurs parlementaires de l’assemblée populaire nationale, plus précisément ceux issues du RND et du FLN qui composaient avec d’autres partis politiques le noyau de soutien à l’ancien président de la République et son entourage. Le FLN qui ne s’est pas encore remis des séquelles ayant éclaboussées plusieurs de ses anciens responsables, continu de subir les effets du retour en force de la machine juridique. En effet, le ministre de la Justice, Belkacem Zoghmati, aurait adressé une correspondance au président de l’APN Slimane Chenine, contenant une nouvelle liste de parlementaires pour le début des démarches de levée de l’immunité.
Selon des sources, d’entre ces députés on note, l’ex maire de la commune Es Senia, H.K, qui serait impliqué dans des affaires de détournement de fonciers, notamment l’affaire de l’agence foncière de la wilaya d’Oran, impliquant d’ex hauts responsables, des ministres des wali, l’ex DGSN et ses fils, ainsi que l’ex chef de la police à Oran. La liste transmise par le ministère de la Justice à la présidence de l’APN, a été exposée devant la commission juridique du parlement pour entamer las procédures de levée d’immunité.