Boualem. Belhadri

La route de Sidi Saïd, un tronçon de 6 km environ, qui relie la RN 95 et la RN 2 (Ain Temouchent-Oran), connait ces derniers temps un grand trafic dans les deux sens. Cependant cette route classée chemin de wilaya nécessite un dédoublement étant donné que sa largeur est assez exiguë, selon l’avis des usagers qui l’empruntent dont principalement les conducteurs de poids lourds et d’engins agricoles qui se dirigent vers les champs pour les besoins de cueillettes de légumes et autres produits agricoles. Ces derniers jours caractérisés par des conditions climatiques défavorables sur le plan de visibilité à cause d’épaisses couches de brouillard, un grave accident de la circulation est survenu mercredi dernier, le matin. Un conducteur d’une automobile, transportant plus de 15 personnes, s’est cogné brutalement et frontalement à un arbre d’alignement pendant qu’un autre automobiliste ne sachant quoi faire entre en plein fouet sur le premier véhicule provoquant le pire: 13 blessés, des ouvriers agricoles, et deux morts sur le champ, un homme et une femme. Les dégâts matériels sont aussi importants. Et la réflexion doit porter sur la proposition du dédoublement de ce chemin de wilaya devenu à haut risque.