Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Kamel Beldjoud, a mis l’accent, mardi à Annaba, sur la nécessité pour les cadres des collectivités locales « d’assumer leurs responsabilités en prenant en considération les préoccupations des citoyens, d’autant que l’argent est disponible ».
Présidant, au siège de la wilaya, l’installation de Djamel Eddine Brimi, le nouveau wali d’Annaba, succédant à Toufik Mezhoud muté dans la wilaya de Batna, lors du dernier mouvement partiel effectué dans le corps des walis et des walis délégués par le président de la République Abdelmadjid Tebboune, le ministre de l’Intérieur a affirmé que « les représentants des collectivités locales, walis, chefs de daïras et élus locaux doivent se pencher en priorité sur les questions urgentes ayant trait à la vie quotidienne des citoyens, à travers tout le territoire de la wilaya pas seulement dans les chefs-lieux ».
Il a souligné, à ce propos, la « nécessité de prêter attention aux préoccupations des citoyens en effectuant des sorties sur le terrain pour se confronter à la réalité et aux problèmes soulevés pour les résoudre et non pour se donner en spectacle », conviant les responsables locaux à « faire preuve d’équité dans la distribution des subventions et des logements ». Après avoir fait état de l’existence de milliers de projets non encore lancés malgré la disponibilité des investissements, M. Beldjoud a relevé, par ailleurs, la « nécessité de mettre en branle tous les projets urgents en lien direct avec le quotidien des citoyens ».
Et d’ajouter: « Le mouvement partiel effectué dans le corps des walis et des walis délégués s’inscrit dans le cadre des changements qu’a connus le pays dans la perspective de construire une nouvelle Algérie où prévaut la justice, le développement et la prospérité », assurant que « tout cela nécessite les efforts de tous les responsables à tous les niveaux, ainsi que les citoyens ».
Le ministre a indiqué, en outre, que « le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a promis de visiter toutes les wilayas et même les mechtas afin de veiller à la prise en charge des préoccupations quotidiennes des citoyens », appelant dans ce même contexte les walis à accompagner le programme du président pour « construire une nouvelle Algérie ».
Faisant état de l’existence « d’autres programmes de développement qui se concrétiseront à moyen et long termes », le ministre a salué « la sécurité dont jouit l’Algérie grâce aux efforts fournis par l’Armée nationale populaire et de tous les corps de sécurité ».
De son côté, le nouveau wali d’Annaba a fait savoir qu’il mettra à profit l’expérience acquise au fil des années dans le domaine de la gestion et de l’administration au service du développement local ainsi que pour prendre en charge les préoccupations des citoyens, ainsi que la mise en œuvre des directives conformément au programme et aux orientations visant à construire une nouvelle Algérie ».
Le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire se rendra également à Constantine, où il présidera également l’installation de son nouveau wali Ahmed Abdelhafid Sassi qui succède à AbdessamieSaidoun, muté à Mostaganem lors du dernier mouvement partiel des walis et des walis délégués.