Fatima B.

« Un cahier de charge est en cours d’élaboration, pour lancer au mois de juin prochain, un avis d’appel international aux laboratoires de contrôle anti-dopage. » a confié le directeur de la santé et de la population de la wilaya d’Oran en marge d’une journée de formation au thème de l’antidopage, au profit des médecins et cadres de la DJS. Le DSP, a précisé « la wilaya d’Oran ne dispose pas de laboratoires d’analyses en mesure de donner des résultats fiables sur les prélèvements en cas de soupçon d’antidopage des athlètes durant les compétitions des jeux méditerranéens qui se tiendront à Oran en 2021. ».

En fait, c’est l’Algérie entière qui ne dispose pas d’un laboratoire spécialisé en analyses antidopage. Rappelons au mois de juillet dernier, l’ex ministre de la jeunesse et des sports avait annoncé le lancement d’un appel d’offres national et international pour l’équipement d’un laboratoire de contrôle anti-dopage. Ce laboratoire devrait être installé au tennis club de l’office du complexe olympique Mohamed Boudiaf à Alger, avait indiqué le M.J.S. Signalons qu’auparavant, les prélèvements sur les joueurs soupçonnés d’antidopage étaient transmis vers un laboratoire tunisien. Le laboratoire antidopage algérien, devrait être le troisième en Afrique après ceux de Tunis et de Johannesburg, toutefois même s’il serait opérationnel en 2021, il ne pourrait assurer les analyses des échantillons de prélèvement sur participants aux jeux méditerranéens d’Oran. « Ce laboratoire ne sera pas de la course, car il faudrait qu’il soit agréé par des instances internationales spécialisées et répondre à des conditions draconiennes.», confie un membre du comité des J.M de 2021 ajoutant que « des laboratoires agréés de pays de la méditerranées entreront en course pour bénéficier de ce marché qui sera des plus fructueux. ».
Nos sources indiquent qu’en pareille compétitions sportives, au minimum, 600 prélèvements sont effectuées sur les athlètes. In fin, signalons que l’Algérie dispose d’une Commission Nationale Anti-Dopage nommé CNAD, créée par arrêté ministériel N° 70 du 30 octobre 2011, modifié et complété par l’arrêté N° 185 du 05 décembre 2013 et par l’arrêté N° 052 du 10 juillet 2014.