R.L

Le ministère de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire a annoncé lundi, dans un communiqué, les conditions d’inscription au tirage au sort du Hadj pour les sessions 2020 et 2021.Selon le communiqué, la personne désirant s’inscrire au tirage au sort doit être de nationalité algérienne, posséder un passeport biométrique valable et ne pas avoir effectué le pèlerinage pendant les sept dernières années. Elle doit également avoir l’âge de 19 ans révolus le jour des inscriptions et remplir le formulaire d’informations personnelles mis à la disposition du citoyen en ligne ou au niveau de la commune.Parmi les conditions requises par le ministère figure « l’obligation pour les femmes de moins de 45 ans d’être accompagnées d’un Mahram, tandis que la femme qui dépasse cet âge peut faire l’inscription avec son Mahram ou toute seule ».La femme qui désire faire son inscription avec son Mahram doit être inscrite avec lui soit sur l’Application mise en ligne et disponible sur le site web du ministère www.interieur.gov.dz soit à travers le réseau intranet au siège de la commune, précise la même source.
Il est impératif que le Mahram de la femme procède le premier à l’inscription avant qu’elle le suive. Il sera dans ce sens procédé à l’introduction du numéro d’inscription du Mahram, son nom et prénom pour ensuite s’assurer des données et de l’inscription. Dans le cas où la femme procède toute seule à l’inscription sans Mahram, elle sera retenue seule.
Le ministère de l’Intérieur, des collectivités locales et de l’Aménagement du territoire invite tous les citoyens désirant accomplir les inscriptions à s’assurer de l’introduction de toutes les informations d’une manière correcte et exacte et à réviser toutes les données avant la validation de l’inscription, tout en veillant à ne pas oublier l’introduction des données qui concernent le Mahram pour la femme accompagnée, ajoute la même source.Il est à souligner, informe le ministère, que les inscriptions sont aussi possible au niveau des communes pour les personnes qui préfèrent cette procédure. Un récépissé leur sera délivré après finalisation de l’opération d’inscription.
« Aussi, en vue de donner une autre chance aux citoyens touchant l’âge de 70 ans, ceux qui se sont inscrits à plusieurs reprises sans être retenus, le ministère procèdera à une deuxième opération de tirage au sort au profit de cette catégorie (25/01/2020) aux sièges des wilayas », a indiqué le communiqué.
Le ministère a précisé que la sélection dans l’opération du tirage au sort pour la première session 2020 éliminera les personnes bénéficiaires évidement de la session 2021. Aussi, la réussite au tirage au sort est personnelle et ne peut être attribuée à une autre personne, quelle que soit la raison. En cas d’empêchement, le bénéficiaire sera impérativement remplacé en fonction du classement sur la liste d’attente.
A noter que le candidat doit être titulaire d’un passeport biométrique valable pour pouvoir accomplir ses inscriptions.Pour plus de détails sur les conditions d’inscription au tirage au sort, les citoyens peuvent consulter le site web du ministère: www.interieur.gov.dz.

Les inscriptions débutent aujourd’hui
ce mercredi

Les inscriptions au tirage au sort pour l’accomplissement du Hadj au titre de l’année 2020 ont débuté hier 11 décembre.
Cette décision a été prise lors du Conseil des ministres qui s’est réuni hier samedi.Ainsi, les citoyens qui souhaitent accomplir le pèlerinage pour cette saison, sont appelés à s’inscrire à partir de mercredi prochain.Le tirage au sort du Hajj pour la saison 2020-2021, aura lieu samedi 25 janvier 2020.Dans ce sillage, le Premier ministre, Noureddine Bedoui, a ordonné la révision du programme de transport aérien pour les pèlerins du Sud, à partir de la prochaine saison du Hadj 2020.Cela dit, il est prévu, le lancement des vols directs depuis les aéroports d’Adrar, Biskra, Tamanrasset et Ghardaia, ainsi que l’aéroport d’Ouargla actuellement exploité à cet effet.

Hadj: tirage au sort préalable pour deux saisons successives à partir de cette année

Le Premier ministre, Noureddine Bedoui a ordonné l’organisation, à partir de cette année, du tirage au sort préalable pour deux saisons successives de Hadj, a indiqué samedi un communiqué des services du Premier ministre, annonçant le lancement, mercredi prochain, des inscriptions pour le tirage au sort au titre des deux saisons de Hadj 2020 et 2021.
Lors d’une réunion interministérielle consacrée à l’évaluation de la saison de Hadj 2019 et l’examen des préparatifs relatifs à la saison 2020 en vue « de garantir une meilleure préparation aux prochaines saisons », le Premier ministre a décidé de procéder, à partir de cette année, à l’organisation du tirage au sort préalable pour deux saisons successives, tout en instruisant le lancement, mercredi 11 décembre 2019, des inscriptions pour le tirage au sort au titre des deux saisons de Hadj 2020 et 2021 et l’organisation, samedi 25 janvier 2020, du tirage au sort au titre des deux saisons de Hadj 2020 et 2021.Il a été décidé également la révision, à partir de la saison du Hadj 2020, des plans de transport aérien des Hadjis issus des wilayas du Sud, à travers le lancement des vols directs depuis les aéroports d’Adrar, Béchar, Tamanrasset et Ghardaïa, en plus de celui de Ouargla affecté actuellement à cet effet, en attendant que l’opération soit élargie aux aéroports de Biskra, de Tindouf, d’El Oued et d’Ilizi une fois les conditions techniques relatives aux normes internationales de l’aviation civile soient remplies, précise le communiqué.Il s’agira aussi de l’examen de la possibilité de recourir au transport des hadjis par voie maritime, à partir de la saison 2021, valorisant les capacités de notre flotte navale surtout que l’Entreprise nationale de transport maritime des voyageurs (ENTMV) sera renforcée en septembre 2020 d’un nouveau bateau, en cours de construction, qui dispose de toutes les commodités.Dans ce cadre, M. Bedoui a chargé le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs en coordination avec les ministres des Affaires étrangères, de l’Intérieur et de la Santé de prendre les mesures nécessaires pour la mise à jour des données démographiques et œuvrer à augmenter le quota de notre pays en terme de hadjis.
La révision de la répartition des quotas de Hadjis entre agences de voyage sur la base des résultats d’évaluation de leur performance lors de la précédente saison.A cet effet, le Premier ministre a donné des instructions pour l’augmentation du quota du Touring Club Algérie à 4000 Hadjis et du quota de l’Office national algérien du tourisme (ONAT) à 2000 Hadjis.Le Premier ministre a ordonné la radiation de trois (3) agences privées pour non-respect de leurs engagements contractuelles et défaillance dans la prise en charge de nos Hadjis, a ajouté le communiqué.