13 opérations d’exportation en novembre

Direction régionale des douanes de Chlef

53

La direction régionale des douanes de Chlef a enregistré une reprise des exportations hors hydrocarbures en novembre dernier, à travers 13 opérations d’exportation de différentes marchandises et produits, ont indiqué les services de cette direction. »Les exportations hors hydrocarbures ont enregistré une reprise en novembre dernier, à travers les wilayas relevant de la direction régionale des douanes de Chlef (Tiaret, Ain Defla, Mostaganem, Relizane et Tissemssilt), est-il indiqué dans un communiqué de ces services, signalant l’enregistrement de « 13 autorisations d’exportation d’importantes quantités de différents produits agricoles, alimentaires et de matériaux de construction ».A titre indicatif, le document fait cas de quatre opérations d’exportation enregistrées au niveau des services des douanes de Ténés (Chlef) et Tiaret, en novembre dernier, contre zéro exportation, en octobre.Les exportations à partir du port de Ténés ont consisté en près de 25,639 tonnes de conserves de Harissa en boite, exportés vers la Libye, au moment où trois opérations d’exportation de 153 tonnes de légumes (114 tonnes de pomme de terre et 39 tonnes d’oignons) ont été enregistrées à partir de Tiaret, vers la Mauritanie.D’autres opérations portant sur l’exportation de 200 tonnes de pomme de terre vers le Sénégal et 60 tonnes d’oignon vers la Mauritanie sont, aussi, programmées à partir de la même wilaya.
Le même communiqué rendu public par la direction régionale des douanes de Chlef fait, également, état de neuf autorisations enregistrées par les services des douanes de Mostaganem pour l’exportation de 168,896 tonnes de dattes, et 14.399,764 tonnes de fer vers l’Union européenne.L’enregistrement de ces « indices positifs » dans les exportations hors hydrocarbures sont le fruit des facilitations accordées aux opérateurs économiques, dont particulièrement l’ouverture d’un couloir vert pour les fruits et légumes, et les produits périssables, la simplification des opérations de contrôle des autres marchandises, la vérification et dédouanement sur site des marchandises, et enfin la simplification des régimes économiques douaniers relatifs aux exportations, a conclu la même source.