Boualem. Belhadri

A moins d’une semaine de la clôture de la campagne des élections présidentielles du 12 décembre 2019, Ali Benflis, le président de Talaie El-Hourriyet sera le premier postulant à la magistrature suprême qui aura l’honneur de rencontrer la population d’Ain Témouchent, ses militants et ses sympathisants, ce mercredi 04 décembre, à la salle de conférences de la bibliothèque Malek Benabi du chef-lieu de wilaya, sise rue des platanes. C’est son représentant du bureau de wilaya qui a donné l’information à travers les ondes de la radio locale, lors de l’émission hebdomadaire avec les délégués des cinq partis en lice. Les débats se sont focalisés autour des grands dossiers de l’heure qui reviennent comme un leitmotiv sur les déclarations des étalons qui redoublent d’efforts et de cadences, ces derniers jours restant de la campagne. Il s’agit bien entendu des grands dossiers en rapport avec l’éducation nationale, la formation professionnelle et l’enseignement supérieur. Le parti de Talaie El-Hourriyet, présidé par Ali Benflis, estime que « les conditions institutionnelles et légales pour la tenue d’un vote présidentiel transparent, régulier et impartial, sont globalement réunies, d’une manière globale».
Cette déclaration a été faite dimanche passé, lors de la réunion du bureau politique qu’a présidé Ali Benflis, à Alger. Il a été affirmé, en marge de cette rencontre « que « l’élection présidentielle est la voie de sortie de crise la plus réaliste, la moins longue, la moins risquée et la moins coûteuse pour le pays aux plans politique, sécuritaire, économique et social.»