Zitouni Mustapha

Dans le cadre du suivi des différents projets de développement à travers la wilaya d’Oran et la préparation de la feuille de route pour la période s’étalant de 2019 à 2021, la wali d’Oran Abdelkader Djellaoui a présidé ce mercredi matin une assemblée élargie de l’exécutif de wilaya en présence du Président de l’assemblée de wilaya (APW).
Plusieurs points étaient inscrits à l’ordre du jour, dont celui des projets structurants de la wilaya.
Dans ce cadre, le directeur de la planification et de suivi des finances a présenté un large exposé relatif aux programmes de développement de plusieurs secteurs de la wilaya. Parmi ces programmes, les projets centralisés, les projets sectoriels ainsi que les projets communaux de développement.
Pour sa part, le wali d’Oran, a annoncé la mise en place d’une cellule de suivi des projets de développement de la wilaya, une cellule qui sera présidée par le secrétaire général de la wilaya en coordination avec le directeur de la planification et aura pour mission, le suivi de la concrétisation des projets sectoriels. Elle aura aussi la prérogative d’un droit de regard sur les chantiers qui trainent et qui accuse un retard dans les délais d’exécution en s’assurant de l’exécution des directives du wali.
Abdelkader Djellaoui, donnera un délai de 15 jours pour lancer des visites de terrain suivies de rapports détaillés sur les différents projets sectoriels à travers les directions exécutives. Des instructions ont aussi été données sur la nécessité d’accompagner les différents projets d’avis d’appel d’offre au niveau de la commission de wilaya des marchés avec des calendriers détaillés tous concernés par les délais d’exécution précis, signés au préalable. Une directive a aussi été donnée pour ramener les délais de levée de réserves au niveau de la commission de wilaya des marchés publics à 48 heures.
Dans le même contexte et dans le cadre du suivi des projets lancés par d’autres moyens de financements, à l’instar des programmes communaux de développement financés par le fonds de solidarité des collectivités locales (FSCL), du budget de wilaya et du budget communal.
Dans la foulée, le wali d’Oran annoncera aussi la création d’une deuxième cellule pour les projets de développement financés par ces modes de financement précités, elle sera présidée par le directeur de l’administration locale en coordination avec le directeur de la planification et de suivi des budgets et en présence de représentants des administrations concernées ainsi que des représentants de l’APC et e l’APW. La mission de la cellule en question sera d’assainir les opérations financières qui n’ont pas encore démarré, ceci en plus de recensement des biens et patrimoine de la wilaya et des communes.