I. Yacine

Inaugurée le 1er novembre 2009, la bibliothèque municipale de la commune de Mamounia, une localité distante de deux kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Mascara, ne sert à rien. C’est une structure sans âme qui n’attire plus de public ! Cela fait plus de deux ans qu’elle n’accomplit pas ses missions à savoir la mise à la disposition des lecteurs de différents ouvrages, aux internautes un espace équipés d’outils d’informatiques et branché au réseau internet et aux enfants notamment les scolarisés des activités culturelles et artistiques.
En dépit des efforts consentis par l’État liés à la réalisation de cette bibliothèque municipale, l’objectif est loin d’être atteint et ne pourra sans doute être atteint sans qu’une place de choix soit accordée au savoir et la culture.«La salle d’internet de cette bibliothèque, il y a environs deux ans, était raccordée au réseau internet. Les jeunes notamment les étudiants n’étaient pas contraints de se déplacer jusqu’à Mascara pour se connecter à l’internet dans un cybercafé. Actuellement, malgré la disponibilité d’équipements informatiques, cette salle d’internet est fermée au public !», relate un jeune du quartier Ain Kahla. Les ouvrages sont loin des regards.
Aucun livre n’est exposé aux visiteurs. Dans la salle de lecture, il n’y a que des murs et quelques tables et chaises désertées ! La lecture n’existe pas. Les jeunes notamment les étudiant lance un appel au nouveau wali de Mascara, M.Hadjri Derfouf, pour procéder à la réouverture des portes de la salle d’internet et de renforcer la salle de lecture en ouvrages nécessaires.