Boualem. Belhadri

Rencontré lors du salon d’exposition voué à la célébration de la journée internationale et arabe de l’habitat, le directeur de la caisse nationale de logement (CNL), de la wilaya d’Ain Temouchent, a révélé que 19718 aides, tous programmes d’inscription et formules confondus, ont été notifiées aux demandeurs de construction de logement sur fonds propre conformément à la politique de logement prônée par le gouvernement depuis la création de la CNL. Totalisant un montant global de 1090 milliards, les aides correspondent à un seuil de réalisation de 94,29%. S’agissant des programmes de logements sociaux participatifs (LSP), la dépense publique, à raison de 700 mille dinars l’unité, est de 3568 milliards pour un volume de 8955 aides. En ce qui concerne du parc de logements publics aidés (LPA), le taux de versement de l’aide de 700 mille dinars a atteint, au moment où l’on met sous presse, 57,57% pour une dépense publique globale de 725,43 milliards. Cependant, en ce qui concerne la résorption de l’habitat précaire (RHP), les efforts alloués par l’Etat se sont soldés par le lancement de 5490 unités, tous programmes de planification confondus, dont 4160 achevées et 392 à l’arrêt. Les informations recueillies ne précises pas ni les raisons de l’arrêt ni leur devenir et encore moins les promoteurs. Une similitude s’observe chez le promoteur public qui réalise les projets de logements publics locatifs (LPL). La situation affichée concerne le programme de planification 2005-2009. On enregistre un parc de 11000 logements dont 8414 achevés et 725 à l’arrêt. Causes. Non révélées.