R.L

Le chef d’état-major de l’ANP, vice-ministre de la défense nationale, Ahmed Gaïd Salah, poursuit sa visite d’inspection à la deuxième région militaire où il a présidé ce matin une réunion d’orientation au siège de la 2e RM.

Ahmed Gaïd Salah a instruit les chefs des différentes régions militaires à préparer les mesures de sécurisation des élections présidentielles qui se dérouleront le 12 décembre prochain.

Le chef d’état-major de l’ANP a affirmé que les prochaines élections présidentielles revêtaient une importance absolue et que les préparatifsà leur tenue sont en cours.

Ce dernier estime que les élections présidentielles sont une occasion pour le peuple algérien afin qu’il réaffirme son attachement à ses principes nationalistes authentiques.

Le Général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) avait affirmé, dimanche à Oran, que « l’Armée ne soutient personne » pour l’élection présidentielle du 12 décembre prochain et que « seul le peuple plébiscitera le prochain Président à travers les urnes », a indiqué un communiqué du ministère de la Défense nationale.

« Parmi les propagandes colportées par la bande et ses acolytes et qu’il faut combattre, est celle qui tente de répandre l’idée que l’ANP appuie un des candidats aux prochaines présidentielles. C’est là une propagande dont le but est de perturber cette importante échéance électorale », a souligné Gaïd Salah au deuxième jour de sa visite de travail et d’inspection en 2ème Région militaire.

« A cet effet, nous affirmons que seul le peuple plébiscitera le prochain Président à travers les urnes et que l’ANP ne soutient personne et c’est un engagement que je prends devant Allah, la patrie et l’Histoire. Comme nous soulignons encore une fois, et partant de l’intégrité que la glorieuse Révolution de libération nous a appris, que nous sommes sincères dans nos dires et loyaux dans nos actes, que nous ne dévierons jamais de nos positions, et que nous sommes engagés à continuer de faire face à la bande jusqu’à se débarrasser de ses manigances », a encore souligné le Général de corps d’Armée.

« Enfin, je ne puis qu’affirmer avec fierté, détermination et optimisme quant à l’avenir, que l’Algérie se dirige sur la bonne voie et ce, grâce à Allah, Le Tout-Puissant, et ensuite grâce à la prise de conscience de la majorité du peuple algérien qui sait, dans les moments décisifs, comment toujours trancher pour l’intérêt de l’Algérie uniquement, car l’Algérie mérite d’être placée au-dessus de toute considération. Qu’Allah nous prête assistance et qu’Il soit Témoin de mes paroles », a-t-il dit.

Réunion à la Base navale de Mers El Kebir

A la Base navale principale de Mers El Kébir, le Général de corps d’Armée s’est réuni avec les cadres et les personnels de la façade maritime Ouest, où il a prononcé une allocution d’orientation, suivie via visioconférence par tous les personnels des Forces navales, dans laquelle il a affirmé que « nos Forces navales maitrisent aujourd’hui, à l’instar des autres Forces, les technologies de pointe, et sont devenues un modèle à suivre dans le domaine du travail professionnel, sérieux et responsable ».

Il a également souligné que « la singularité du peuple algérien, authentique, fier et habitué à remporter tous les enjeux, quelles que soient leur nature et difficulté, fait que gagner le pari des élections présidentielles, prévues le 12 décembre prochain, soit une évidence », tout en rendant, à cette occasion, hommage à « tous les citoyens, notamment les jeunes, qui ont pris conscience du défi que représente ce rendez-vous électoral et de son importance capitale pour l’Algérie et son peuple ».

« J’ai eu, lors de mes précédentes interventions, à souligner que la singularité du peuple algérien, authentique, fier et habitué à remporter tous ces défis quelles que soient leur nature et difficulté, fait que gagner le pari des élections présidentielles, prévues avec l’aide d’Allah, le 12 décembre prochain, soit une évidence et constitue, de ce fait, une nouvelle étape parmi les grandes étapes que les Algériens n’ont eu de cesse de franchir avec confiance et constance ».

L’opération de lutte contre la corruption se poursuivra jusqu’à la fin

Pour le Général de corps d’Armée, c’est dans ce sillage que s’inscrivent « le sérieux et la pertinence » de la préparation des prochaines présidentielles, précisant qui' »il est certain qu’après la phase de convocation du corps électoral et l’entame, par l’Autorité nationale indépendante des élections, des missions qui lui sont assignées, à la lumière d’un Code électoral adapté, les bases seront instaurées pour une garantie de la tenue de cette échéance électorale, dans un climat empreint de sincérité, de crédibilité et d’intégrité ».

« A ce titre et comme je l’avais souligné dans ma précédente intervention sur la sécurisation des élections présidentielles, je voudrais souligner que j’ai donné des instructions aux commandants de Régions et de Forces ainsi qu’aux différents services de sécurité pour entamer immédiatement toutes les mesures nécessaires pour sécuriser le processus électoral à travers tout le territoire national, afin que notre peuple puisse s’acquitter de son devoir électoral dans des conditions empreintes de sécurité et de sérénité ».

« L’Algérie mérite que nous soyons, au sein de l’ANP, à la hauteur des aspirations du peuple », a-t-il estimé, relevant que « toutefois, notre droit sur le secteur des médias nationaux, avec toutes ses branches, presse écrite et audiovisuelle, de suivre avec sincérité et franchise le déroulement et l’évolution des évènements, de faire preuve de l’objectivité requise dans le traitement des faits, de dire la vérité sans craindre les reproches de ceux qui font de l’alarmisme leur moyen médiatique idéal, et de mettre toujours l’intérêt suprême de l’Algérie au-dessus de toute autre considération ».

« Tel est le conseil sincère que nous donnons à tous les hommes intègres du secteur de l’information », a-t-il lancé à l’adresse des hommes des médias.

Au cours de cette visite de travail et d’inspection en 2ème Région militaire à Oran, le Général de corps d’Armée a supervisé l’exécution d’un exercice de tirs avec missiles, depuis deux sous-marins contre des cibles terrestres.