Par B.Boukleka

Le bilan établi par la direction de les services de la protection civile, relevant de la wilaya d’Oran allant du 1er juin au 31 août, fait état de pas moins de 14 décès durant cette période estivale et ce, malgré les différentes campagnes d’information sur le danger de la mer, lancées de part et d’autre.
Ce bilan rendu public par la cellule de communication relevant de la direction régionale auprès de la protection civile, fait état de la surveillance de plus d’une trentaine de plages autorisées à la baignade, où plus de 5.000 interventions ont eu lieu permettant ainsi, de sauver 1.831 personnes de la noyade. De même que 440 personnes ont été évacuées vers différentes structures de soins et autres établissements hospitaliers d’Oran pour une prise en charge, alors que 2.715 ont reçu des soins sur place.
Notons que les victimes ont perdu leur vie en s’aventurant dans les zones non autorisées à la baignade, dont deux personnes en dehors des heures de la baignade. Enfin, soulignons que pour cette saison estivale, les plages d’Oran ont attiré environ 19 millions d’estivants venant de différentes régions du pays et autres immigrés.