Belmadani Hamza

Des associations agricoles professionnelles ont émis récemment un rapport sur la situation de la chambre d’agriculture de la wilaya d’Oran. Ces derniers ont soulevé plusieurs préoccupations liées à la gestion de cette chambre en pointant du doigt, le président actuel de la chambre d’agriculture de la wilaya d’Oran.
Ces associations ont soulevé dans leur rapport, qu’il «n’ont pas été convoqués dans les temps opportuns pour assister à la première assemblée générale ou le quorum n’avait pas été atteint » peut ont lire dans ce rapport, «malgré l’existence de deux véhicules qui consomment 24 millions de cts de gasoil, qui sont utilisés à des fins personnelles et familiales, et ils sont donnés leurs enfants durant les week-ends, selon les témoignages des agriculteurs » expliquent dans leur rapport, ces associations agricoles.
Dans le même cadre, ces associations signalent qu’ils ne sont pas impliquées dans les activités de la chambre et accusent le président de «mauvaise gestion et de prendre des décisions unilatérales en majorité négatives liées notamment au siège de la chambre situé dans le quartier de Sidi El Houari ». Les membres de ces associations dans leur rapport, affirment qu’il n’y pas de concertation dans les décisions prises par la chambre d’agriculture pour les agriculteurs et les éleveurs. Il ont réclamé une commission d’enquête pour assainir les listes des éleveurs qui reçoivent de l’aide (l’aliment de bétail, le son). Ainsi que les intrus qui ont bénéficié de la carte d’agriculteur.
Contacté par notre rédaction, le président de la chambre d’agriculture de la wilaya d’Oran a affirmé que ceux qui sont derrière ce rapport, ne suivent pas les activités de la chambre, «le rapport moral et financier a été approuvé à l’unanimité lors de la 2eme assemblée générale, nous avons suivi toutes les démarches légales notamment auprès d’un commissaire au-comptes.
La chambre poursuit ces activités le plus normalement du monde » conclue notre interlocuteur.