B.Rahmane

Voilà c’est fait, après une réticence qui n’a que trop duré sous le ciel artistique de Petit Paris, le festival national du Raï tant attendu a été enfin lancé dans sa onzième édition à partir de jeudi dernier et jusqu’à lundi prochain soit pour une durée de 5 jours. si pour certains cet événement qui, auparavant, a flirté avec une dimension universelle teinte d’une participation de nombreuses stars d’une valeur mondiale entre autres Khaled, Bilal, Mami,Zehouania, Faudel et d’autres, cette saison au temps de l’austérité financière et du recul du sponsoring, le Rai se débride pour laisser place à la montée de jeunes talents versés corps et âme dans ce genre musical qui a ses fans mais aussi de l’autre côté ses opposants par la fait que , selon leurs prétextes , la Mekerra a d’autres chats à fouetter tant que le chômage bat la plein et d’autres alibis refusés par les organisateurs qui voient en cette festivité une soupape d’expression tout simplement artistique et de surpassement des ennuis du vide angoissant qui règne actuellement à Sidi BelAbbès . En effet , nous avons appris que de nombreux chanteurs prendront part à ce festival à l’image de la chanteuse ChebaKheira, la troupe Raïna Raï, chebHoussam, Djamel Milano, chebaFati, Cheba Farida, cheikh Hattab, Cheb Allam, Cheikh Bellemou ,Hakim Salhi, Cheb Mahdi , Cheb Zahmani, Cheb Mimoun, Floo Rap Sba , Mohamed El Abbassi ,Kadirou japonais éventuellement cheikh Naam et des troupes locales de rap ainsi que la participation de quelques chanteurs aux besoins spécifiques à savoir la chebaNarimane et chebNassiro . Selon le commissaire de ce rendez- vous culturel en l’occurrence Bousmaha Mohamed ex lauréat de ElhaneouaChabab, ce festival est d’abord une fête culturelle et artistique qui sera appelée à satisfaire les attentes du public local. Avant d’ajouter que cet événement ne revêt nullement un caractère commercial très couteux à la caisse, de là, nous avons privilégié le plaisir et la détente, précisera-t-il.Et d’ajouter que quelques figures artistiques du terroir seront honorés à l’image de Cheikh Naam actuellement malade, l’enfant de Sidi BelAbbès, l’un des précurseurs de ce genre de la chanson RAI qui lui revient de droit l’éclosion de nombreux artistes actuellement de renommée mondiale. En effet , en marge de ce festival , seront prévues des tables rondes et des conférences débats, animés par des spécialistes entre autres des artistes, des académiciens, des hommes de culture et des journalistes à leur tête Dahmani Abdelkader musicologue , instrumentaliste et expert en la matière qui exposera sa thèse sur le Rai populaire de la rue et le rai académique basé sur fond de science et de technologie , ainsi que Arikat Mustapha et Mahmoudi Abdelkader des habitués de la culture et du théâtre , en vue de faire la lumière sur ce genre musical à dimension universelle . Quant à l’orchestre qui gérera cet événement, elle sera représentée par des personnalités connues sur les scènes artistiques tellesZino, Kheireddine,ElyasPolyphène, Nazim, Krimo sous la coupe d’une équipe technique professionnelle, a encore indiqué le commissaire de ce festival. Pour rappel, cette fête culturelle de la chanson Raï qui se déroulera au niveau de la maison de la culture Kateb Yacine de la ville est initiée par le ministère de la culture avec la collaboration effective de la direction de la Culture de Sidi BelAbbès, de l’ONDA ainsi que les responsables de wilaya. Enfin , ce rendez -vous artistique a été rehaussé par la présence des autorités locales à leur tête le S.G de wilaya qui a eu l’honneur de donner le coup de starter de ce festival sous l’œil bienveillant d’un encadrement sécuritaire bien mis en place .