Z.M

La surprise état de taille dès le début de la matinée du premier jour de l’Aid, lorsque les robinets se sont retrouvés à sec alors que les foyers se préparaient au lavage à grande eau après le rituel de l’immolation du mouton.
Malgré les assurances de la Seor, plusieurs quartiers de la wilaya d’Oran ont enregistré des perturbations en approvisionnement en eau potable. Du centre-ville à tous les quartiers périphériques d’est en ouest, les foyers ont amèrement ressentis cette rupture poyr certains momentanée fort heureusement. Car en milieu de journée, la situation s’est rétablie et l’eau recoulait de nouveau dans les robinets.
Ceci n’a pas épargné la société, du fait que le geste premier des algériens est devenu, les réseaux sociaux ou les commentaires allaient bon train.
Le débit faible ne permettait pas parfois aux étages supérieurs des immeubles de recevoir l’eau portable en quantité suffisante, mais en après-midi, la situation s’est nettement améliorée.