J.M

Les inscriptions dans le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels sont ouvertes du lundi 15 juillet au samedi 21 septembre 2019 sur le site web www.mfep.gov.dz et au niveau de tous les établissements de formation professionnelle, a annoncé lundi le ministère en charge du secteur dans un communiqué.

Les journées de sélection et d’orientation auront lieu les 22, 23 et 24 septembre, alors que la proclamation des résultats interviendra le 26 du même mois, précise le communiqué.

La rentrée officielle de la formation et de l’enseignement professionnels a été fixée quant à elle au 29 septembre, a indiqué le ministère.

Le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Belkheir Dada Moussa avait souligné à Oran que l’Etat œuvrera à l’avenir à des formations sur demande en vue de garantir des postes d’emploi à tous les formés.

En marge de la cérémonie en l’honneur de 24 diplômés du secteur, le ministre a déclaré que la formation des stagiaires et apprentis suivant les besoins des entreprises économiques permettra de garantir des postes d’emploi aux jeunes après avoir obtenu des diplômes.

Le même responsable a précisé que le recours aux formations suivant la demande intervient après que des dysfonctionnements ont été relevés pour ce qui est des métiers demandés par les entreprises économiques et qu’il a été décidé ainsi d’assurer des formations adaptées aux besoins du marché de l’emploi.

Ces formations permettront aux entreprises économiques de maitriser les activités professionnelles et de disposer de manière continue d’une main d’œuvre efficace et compétente, a-t-il affirmé.

La carte de formation a été révisée avec l’association d’un grand nombre possible de partenaires économiques aux choix des formations, a fait savoir Dada Moussa Belkheir, insistant sur l’intérêt à accorder à la spécialité de maintenance dont ont besoin des secteurs économiques.

« Nous avons besoin de cette spécialité et nous œuvrons à faire profiter des jeunes d’une formation certaine avec des secteurs économiques dont l’énergie, les mines et la santé et passer ensuite à la formation pour d’autres secteurs », a-t-il dit.

Le ministre a signalé, dans ce sens, le lancement de la formation de techniciens en maintenance des équipements médicaux.

D’autre part, il a insisté sur le renforcement de l’information et de la communication à travers les réseaux sociaux, exhortant tous les établissements de son secteur et responsables à ouvrir des pages sur les réseaux sociaux pour communiquer avec les jeunes.

Le ministère œuvre par le biais de son site électronique à achever le système d’information géographique (SIG) du secteur où le jeune peut surfer de chaque wilaya pour s’informer des différents établissements de formation, des offres de formation et des numéros à contacter, a ajouté le même responsable.

En présidant la cérémonie en l’honneur des majors de promotion des diplômés, Dada Moussa a indiqué qu’à travers la politique de formation suivie, il est question d’améliorer l’acceptation de l’emploi par les diplômes et leur faciliter l’accès au monde de l’emploi, en collaboration avec d’autres secteurs pour la création de leurs propres projets, leur fournissant et leur accompagnement.

Au sujet de son secteur, le ministre a estimé que les effectifs des diplômés est en hausse chaque année, révélant que la session de février 2019 a enregistré, à elle seule, 158.000 stagiaires et apprentis en 23 filières professionnelles et 344 spécialités sur 495 assurées par la carte nationale des filières et spécialités de formation professionnelle.

L’Etat accorde une grande importance à la prise en charge des personnes aux besoins spécifiques et le secteur dispose de cinq centres de formation professionnelle et d’apprentissage situé à Alger, Boumerdès, Laghouat, Skikda et Relizane, a-t-il encore fait savoir.

D’autres centres de formation assurent l’insertion de cette couche de la société dans des branches normales leur permettant d’obtenir une qualification professionnelle selon leurs souhaits et capacités, a-t-il ajouté.

Au total, 24 meilleurs diplômés des établissements de formation professionnelle d’Oran ont été honorés lors d’une cérémonie, à laquelle ont assisté le ministre du secteur, le wali d’Oran, des autorités locales et des responsables d’entreprises économiques partenaires.

La wilaya d’Oran dispose de 28 établissements de formation dont 20 CFPA, 5 instituts spécialisés, un institut d’enseignement professionnel et deux annexes d’une capacité d’accueil de 8.100 places pédagogiques. Ces structures de formation accueillent, à la rentrée nouvelle, pas moins de 10.385 stagiaires.