Boualem. Belhadri  

Le centre de formation et d’enseignement professionnel Hamou Bakhti, d’Ain El Arbaa (30km au nord-est d’Ain Témouchent a ébauché sa feuille de route portant préparatifs de la rentrée scolaire de septembre 2019. Et comme les choses ont des relations directes avec les autres secteurs de l’environnement immédiat de la formation et l’enseignement professionnels évidemment, on apprend par ailleurs que des partenaires essentiels tels que les dispositifs CNAC, ANSEJ et ANGEM se sont joints à cette initiative qui veut faire de la prochaine rentrée de septembre un événement et une grande opportunité pour les jeunes de la région de la daïra d’Ain El Arbaa et des localités environnantes. La caravane de sensibilisation a été renforcée, cette fois-ci par des formateurs spécialisés dans les domaines de l’agriculture, du machinisme, de paysannerie, arboriculture, viticulture, apiculture, aviculture, élevage bovin-ovin et autres. Les offres sont nombreuses et variées et concernent la formation résidentielle, par apprentissage, diplômant et celle liée à la femme au foyer ainsi que les dispenses des cours de soir pour les employés et travailleurs, tous secteurs confondus. La caravane de sensibilisation, mise en route à partir du lundi 15 juillet 2019, devait sillonner toutes les localités se trouvant sur l’axe Ain El Arbaa, Ain El Beida, Hassi El Ghella, Sassel plage, Terga, Bouzedjar…. Elle s’étend du 15 au 18 juillet 2019. La sensibilisation ne concerne pas uniquement les citoyens d’Ain Témouchent mais s’élargit aussi à tous les jeunes rencontrés sur les sites touristiques.    Toutes les informations seront données à qui veut savoir davantage sur la rentrée de septembre 2019, avons-nous  appris de  la chargée de la cellule de communication de la wilaya d’Ain Témouchent ce   lundi. Aller à l’encontre des jeunes est une formule à encourager ; elle suscite l’engouement de beaucoup d’apprenants à court d’imagination et d’idée pour développer ces capacités intellectuelles et professionnelles.