B.Rahmane

Environ deux cents pèlerins de la wilaya de Sidi Bel Abbès ont accompli auprès de l’Office national du pèlerinage relevant du ministère des affaires religieuses toutes les formalités administratives entre autres des réservations de voyage, de la confirmation des sites d’hébergement et d’autres nécessités exigées. En somme, tout est fin prêt pour un départ d’une durée d’un mois aux lieux saints de l’Islam prévu au préalable ce mercredi. Cependant grande fut la déception des hadjis qui apprennent la mort dans l’âme que leur voyage est ajourné pour le 6 Août. D’une seule voix, hommes et femmes ne sont pas allés par dos de la cuillère pour crier à l’arnaque. Nous refusons ce report survenu dans des circonstances énigmatiques.

Cette situation affecte sans doute la durée de notre séjour qui selon les informations qui nous sont parvenues, nous allons séjourner sur les lieux saints que 24 nuitées alors que nous venions de dépenser les charges pour une durée d’un mois.  » Qui nous remboursera les 6 autres journées ? ». Se posent-ils la question. Contacté à ce sujet, le premier responsable des affaires religieuses de Sidi Bel-Abbès fraichement installé précisera que son secteur n’est pas responsable de ce problème, cependant ajoutera-t-il. « Nous tenterons de coordonner avec l’Office national du Hadj, avec les autorités de wilaya ainsi qu’avec Air Algérie pour dénouer cette situation et par là contenter nos concitoyens qui doivent tout de même patienter. »