Boualem. Belhadri

Il y a bien des choses qui blessent, qui laissent perplexes les sages et rendent consternés et désappointés ceux qui militent pour les causes citoyennes et luttent contre la pollution marine, un fléau allant crescendo et suscitant  des préoccupations non des moindres. L’opération de dragage du port de Bouzedjar, menée avant-hier est une action importante qui a permis de dégager trois camions de déchets de toutes sortes. Le plus étonnant est de constater d’importante quantité de pneus. C’est que pouvaient dégager les maîtres-nageurs durant cette journée entrant dans le cadre de l’opération ports bleus. Ces tas de déchets et autres constituaient un danger non des moindres, selon les organisateurs qui ont trouvé de l’aide de la part des éléments de l’EGPP d’Oran, des travailleurs et des agents exerçant au niveau du port de pêche de Bouzedjar.