B.Rahmane 

Les agriculteurs de la localité de Bouyatas rattachée à la commune mère de Oued Sefioune sise d’une quarantaine de km de la capitale de la mekerra brisent le silence qui a longtemps perduré. « Nous ne pouvons rallier aisément nos terres qui sont à la limite de l’abandon pour la simple raison que le seul chemin que nous traversons quotidiennement se trouve dans un piteux état notamment au mois d’hiver où ce fut impossible de transiter nos matériels et poursuivre notre tâche » nous disent-ils .

Du côté des autorités communales, le P/APC dira « Nous avons fait de notre mieux pour aider nos fellahs. Cette voie tant décriée était l’objet de nombreux revêtement mais cela n’a pas été fructueux .Ce qui nécessite une étude minutieusement établie en bonne et due forme .Cependant cette tâche est tributaire de la conservation des forets seule habilitée à prévoir cette solution qui allègera sans doute la pression subie par les agriculteurs. » nous confie le maire de Oued Sefioune.