Zitouni Mustapha 

Après l’arrestation par les services de Sûreté au mois d’avril dernier de deux joueurs de la JSK dans un hôtel à Chéraga, pour détention et consommation de drogue dure, un autre sociétaire du MO Bejaia, vient d’être interpellé à son tour cette semaine pour les mêmes motifs, de détention de drogue dure, de type cocaïne.

Une semaine auparavant, le médecin responsable de la commission médicale de la FAF, Dr Damerdji, avait tiré la sonnette d’alarme, sur non pas d’habituels cas de dopage mais plutôt, d’un réel problème de toxicomanie dans le monde de football national. Un constat fait après les nombreux cas testés positifs, lors de la saison écoulée. Mais cela reste, un autre chapitre nécessitant de plus amples investigations

Si ce fléau n’est que l’une des conséquences de la gabegie qui règne dans le monde du football national à toutes les échelles de la pyramide, il n’en demeure pas moins que la dernière affaire toujours en cours et dont le dossier est encore entre les mains de la justice, fait déjà scandale à Oran et ailleurs. Et pour cause.

Au vu des importantes quantités de cocaïne, de kif et de psychotropes saisis et au vu aussi du nombre de personnes entendues par la justice, il est clair qu’il y a réel péril en la demeure.

Cette fin de semaine, les évènements se sont accélérés et de détention de drogue dure en possession du joueur sociétaire du MO Bejaia et anciennement de l’ASM Oran et du Mouloudia d’Oran, des révélations font état de la saisie de pas moins de 03 kilogrammes de cocaïne, 13 kg de kif traité et de 59.000 comprimés psychotropes, en plus 09 personnes seraient impliquées dans ce dossier, alors que d’autre sources non confirmées font état de plus, arguant le fait que ces grandes quantités de dogues, nécessitent de fortes sommes d’argent pour leur acquisition, d’où l’instruction judiciaire qui doit déterminer qui est derrière cette manne financière, en argent liquide, pour mener un tel trafic.

Le sociétaire du MO Bejaia entendu par le juge de la 9ème Chambre du tribunal Djamel Eddine

Ce mardi, le joueur B.M., a été entendu par le magistrat- instructeur près de la 9ème Chambre au tribunal Djamel Eddine. Selon nos informations, le mis en cause est impliqué avec 09 autres personnes dans un trafic de drogue dure, 03 kilogrammes de cocaïne.

Dans le cadre de cette affaire, le mis en cause était chargé de collecter l’argent au profit de certaines personnes. Les griefs retenus contre le sociétaire du MO Bejaia, détentions et commercialisation de drogue, en plus de la collecte d’argent pour ce trafic.

Les faits se sont déroulés au courant de la matinée de ce vendredi dernier, lorsque les services de sécurité ont appréhendé le mis en cause, à bord d’une voiture touristique au niveau du quartier de Aïn El Beida avec en sa possession une importante quantité de drogue dure de type cocaïne, ainsi qu’une forte somme d’argent. Cette opération intervient, suite à une autre importante opération menée précédemment et qui a permis la saisie de 03 kilogrammes de cocaïne et au cours de laquelle, 09 personnes ont été neutralisées.  C’est lors de leur audition que ces mis en cause ont fait part de leur relation avec le joueur du MO Bejaia, en l’occurrence, M.B., l’instruction aura permis de faire ressortir le rôle joué par chacun des membres du réseau. De ce celui qui importe la marchandise, à celui qui la récupère et jusqu’aux fournisseurs des dealers.

Dans ce cadre, le juge d’instruction a adressé des convocations à de nombreuses personnes en qualité de témoins, afin de les entendre sur cette affaire.