J.M

Dans une nouvelle rencontre avec les forces de l’armée au niveau de la 3e région militaire de Béchar, le général de corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, a mis en garde, hier contre les « tentatives d’infiltration » des marches populaires par une « faible minorité » de manifestants qui brandissent des drapeaux autres que l’emblème national.

Selon le général Gaid Salah : « Il convient d’attirer l’attention sur une question sensible concernant les tentatives d’infiltration des marches populaires, au cours desquelles des drapeaux autres que l’emblème national sont brandis par d’infimes minorités. L’Algérie a un seul drapeau pour lequel des millions de martyrs se sont sacrifiés », a souligné M. Gaïd Salah au troisième jour de sa visite en 3ème Région militaire.

« Il s’agit du seul est unique drapeau qui représente la souveraineté, l’indépendance de l’Algérie ainsi que son intégrité territoriale et son unité populaire », a-t-il ajouté.

Soulignant qu' »il n’y a pas de place à la manipulation des sentiments du peuple algérien », le général de Corps d’Armée a fait savoir que « des ordres et instructions fermes ont été donnés aux forces de sécurité afin de faire respecter strictement les lois en vigueur et de faire face aux individus qui essayent d’attenter à nouveau aux sentiments des Algériens ».

 « Partant du principe d’honnêteté envers soi et envers la patrie, l’Armée Nationale Populaire agit sur plus d’un plan et poursuit, d’une part, son parcours de développement multidisciplinaire et diversifié suivant la stratégie globale adoptée, et consentit d’autre part des efforts assidus dans le but de promouvoir la performance opératoire sur le terrain des différents aspects du métier du militaire, et assure sur un autre plan la sécurisation totale de nos frontières nationales, en se faisant face en permanence à toute incursion terroriste éventuelle ou toute autre action malveillante quelle que soit son origine, visant à porter atteinte à la sécurité de l’Algérie et à la stabilité de son peuple. Cependant, elle continue d’entourer son peuple de toute l’attention et la solidarité en toutes circonstances, notamment lors des catastrophes naturelles. D’ailleurs, l’action de mobilisation solidaire et fraternelle de l’Armée Nationale Populaire aux côtés de nos concitoyens à Illizi et à Djanet, suite aux dernières inondations et les dégâts qui y ont résulté, en est l’exemple parfait.

Il m’appartient également en cette occasion d’attirer l’attention sur une question sensible, à savoir la tentative d’infiltrer les marches et porter d’autres emblèmes que notre emblème national par une infime minorité. L’Algérie ne possède qu’un seul drapeau, pour lequel des millions de Chouhada sont tombés en martyr. Un emblème unique qui représente le symbole de souveraineté de l’Algérie, de son indépendance, de son intégrité territoriale et de son unité populaire. Il est inacceptable de manipuler les sentiments et émotions du peuple algérien. De ce fait, des ordres et des instructions stricts ont été donnés aux forces de l’ordre pour une application rigoureuse des lois en vigueur et faire face à quiconque tente encore une fois d’affecter les sentiments des Algériens à propos de ce sujet sensible et délicat.

Il demeure certain que grâce aux dévoués et hommes de bonne volonté parmi les fils de l’Algérie, les sentiments des Algériens resteront intacts à tout jamais. Nulle crainte pour l’avenir de l’Algérie, pays des millions de chouhada, car elle saura, grâce à Allah le Tout-Puissant, puis grâce à ses fils dévoués, comment se frayer son chemin vers un havre de paix. L’élan du développement reprendra avec une cadence plus rapide, une détermination plus forte et des objectifs plus nobles. Il n’y aura plus de place à la crise économique ni toute autre crise, une fois que l’Algérie se sera libérée des griffes de la bande, des prédateurs et de ceux qui ont trahi la confiance, et qu’elle restera attachée à son référentiel novembriste national. Car l’Algérie est capable, parfaitement capable, d’atteindre son ultime objectif ; celui que lui voulaient nos valeureux chouhada.

Il est évident que les facteurs du savoir-faire, de la compétence et de l’état-prêt de façon générale, s’articulent, pour leur réalisation, sur la valorisation des exercices tactiques afin d’encrer davantage les capacités de réflexion, d’analyse, de planification et de conception, ainsi que de conduite des opérations des différentes armes et forces. Des qualités professionnelles acquises essentiellement à travers l’ancrage de la cohésion entre les Etats-Majors et le rehaussement des connaissances des cadres dans les domaines militaire, technique et méthodologique, ainsi que de leur permettre de s’imprégner des techniques de communication et des capacités d’analyse des situations, de prise de décisions et de gestion des opérations de combat multiforme.

Telles sont les qualités que nous avons veillées à inculquer aux personnels militaires toutes catégories confondues, dans les différentes unités et là où ils se trouvent, et c’est ainsi que les efforts apporteront leurs fruits, et avec cette rigueur que l’Armée Nationale Populaire se hissera, grâce à Allah le Tout-Puissant, aux rangs les plus distingués qu’elle mérite véritablement, qui siéent à la grandeur de l’Algérie, terre et peuple, et qui sont à la hauteur des défis qu’elle affronte, à l’aune de la situation d’insécurité et d’instabilité que connait notre sous-région particulièrement.