Boualem Belhadri

Alors qu’elle a été entamée 02 semaines avant dans les zones précoces de la wilaya et celles dites côtières, la campagne moissons-battages, de l’exercice 2018-2019 a été officiellement ouverte ce mercredi 29 mai, par les autorités de la wilaya d’Aïn Témouchent accompagnées des principaux responsables du secteur de l’Agriculture, de la Chambre d’Agriculture, du représentant de l’UNPA et de celui de la filière céréalière ainsi que ceux des 02 coopératives céréalières d’Aïn Témouchent et Hammam Bou Hadjar. C’est à partir de l’Exploitation Agricole Collective (EAC) « Bachir Abdelkader», sise à Sidi Ben Adda que la cheffe de l’Exécutive de la wilaya Ouinez Labiba avait donné le coup d’envoi de la campagne moissons- battages.

Dans sa déclaration qu’elle a faite devant les responsables chargés de la réussite de l’opération, la wali avait insisté à ce que soient prises toutes mesures sur les plans technique, organisationnel, sécuritaire et matériel à même de pouvoir mobiliser toutes les capacités existantes devant contribuer à sa réussite. Aussi, selon la chargée de la cellule de communication, il a été pris toutes les dispositions pour réquisitionner les clos, les moyens servant d’appui à l’opération moissons-battages, et d’ajouter que des réquisitions ont été signées et devaient apporter toutes les réponses aux sollicitations demandées par les professionnels de la céréaliculture, notamment en moyens de stockage de sachets, de transport, d’entrepôts, de lutte contre les incendies.

Naimi Berkane, le directeur de la DSA a selon cette dernière, estimé  à 115.500 ha de terres emblavées cette année avec une production de 1.650.000 de quintaux.