R.N.

Le ministère des Affaires Religieuses et des Wakfs a annoncé que le montant de la Zakat El-Fitr a été fixé cette année à 120 DA, soit un « Sa`a » (une mesure) de nourriture des Algériens équivalant à 02 kg.

Dans une publication parue mardi, sur son site officiel, le ministère a précisé avoir chargé « les imams des mosquées de procéder, en collaboration avec les comités religieux des mosquées, à travers l`ensemble du territoire national, à la collecte de la Zakat El-Fitr, à compter du 15ème jour du mois de Ramadhan, en vue de sa distribution aux nécessiteux, un ou deux jours avant l’Aïd El-Fitr ».

La Zakat EL Fitr est obligatoire pour « tout musulman, aussi bien nanti que pauvre, disposant d`un surplus de subsistance journalière et qui doit faire don de la Zakat pour lui-même et pour les personnes à sa charge », a rappelé le ministère.

Mohammed Boudjelal, expert en économie et membre du HCI, a expliqué, dans sa conférence intitulée « La zakat aumône aux pauvres et une protection aux donneurs », que la Zakat « est donnée par les riches et distribuée aux pauvres, afin de combler le fossé entre ces deux couches de la société. »