Belmadani Hamza

Les services de la Protection civile de la wilaya d’Oran ont entamé les préparatifs à l’approche de la saison estivale.

En effet, selon un communiqué émis ce mercredi de ce corps, des procédures ont été prises pour la surveillance des plages autorisées à la baignade du 01 juin au 30 septembre prochains.

Dans ce cadre, 10 officiers et 04 médecins ainsi que 25 plongeurs professionnels et 40 maîtres-nageurs professionnels seront mobilisés à travers les plages de la Capitale de l’Ouest.

Par ailleurs, 460 maîtres-nageurs saisonniers seront mobilisés durant le mois de juin, 510 durant le mois  de juillet et 510 durant le mois d’août, ainsi que 260 agents durant le mois de septembre qui veilleront de près à la sécurité des estivants. Ces maîtres-nageurs saisonniers seront dispatchés à travers les plages des communes côtières, notamment Arzew, Mers El Hadjaj, Bir El Djir, Gdyel, Aïn El Turck, Bousfer et Boutelilis.

La Protection civile à Oran mobilisera également les unités côtières, et les structures de secours situées sur la route de la Corniche.

Notons que plus de 18 millions  d’estivants ont fréquenté les plages de la wilaya d’Oran durant la précédente saison estivale, selon un bilan communiqué par les services de la Protection civile.

Le nombre d’estivants a été enregistré dans les 33 plages autorisées à la baignade. Le littoral d’Oran s’étale sur une longueur de 18 kilomètres, prenant le départ de la commune d’Aïn El Kerma, à l’ouest de la wilaya, pour aboutir à la commune de Mers El Hadjadj, à l’est. Les services de la Protection civile ont opéré 6.820 interventions durant la même période qui se sont soldées par 3.083 sauvetages d’une noyade certaine.

Le même bilan fait état également de la prise en charge, par les agents de la Protection civile, de 3.403 personnes en matière de soin au niveau des plages, alors que 326 parmi eux ont été transférés aux établissements sanitaires et hospitaliers.

Au niveau de ces plages, 08 personnes ont trouvé la mort, dont 02 baigneurs percutés par des embarcations de mer, à savoir un petit bateau de plaisance et un Jet-Ski.

Trois cas de mort par noyade ont été enregistrés au niveau des plages non- surveillées et non autorisées à la baignade. Les victimes sont 02 jeunes hommes, âgés de 27 et 32 ans et un enfant de 07 ans.

Les trois autres victimes, âgées de 27, 19 et 10 ans, ont trouvé la mort au niveau des plages autorisées à la baignade. Les conditions climatiques étant défavorables à la nage.