B.Rahmane

Alors qu’auparavant, on ne cessait de parler des accidents de route avec tous ses effets négatifs, voilà surgir un autre problème au niveau de la ville de Sidi Bel Abbès, celui de la voie ferrée, en dépit du nouveau transport urbain moderne nouvellement mis en circulation, celui du tramway. En effet, en matière de statistiques, selon le premier responsable du secteur du Transport, en l’occurrence M. Riad Boumediene, contrairement à l’année écoulée 2018, cette saison notamment, au cours du premier trimestre 2019, il a été enregistré 05 accidents, dont 02 mortels, tout en précisant que le tissu urbain de la ville s’étend sur une distance d’environ 07 km, nonobstant l’élargissement du bâti au niveau de la voie ferrée avec à la clé, une fréquence d’une centaine de trains qui transitent quotidiennement avec l’existence de 40 passages à niveau non surveillés, hormis 07 qui sont sous la garde des agents de sécurité. En effet , selon l’interlocuteur, il existe une perspective de la mise en place des murs de clôture, ainsi que la suppression des points noirs que sont ces passages de ce moyen de transport certes, à haut risque sans toutefois négliger que l’entière responsabilité est endossée aux citoyens, dont la prudence ne sera que de mise, précise-il. Quant au tramway, ce moyen nouveau qui n’est pas encore apprivoisé par la population locale, y compris ces aventuriers, rodant régulièrement non sans risque aux alentours de cette machine de plusieurs tonnes qui ne fera aucun cadeau en cas de traversée. L’on signale dans ce même registre au cours du premier trimestre 2019, 03 accidents causés par camion et un bus de voyageurs, provoquant des dégâts matériels conséquents et récemment par une moto, dont le propriétaire est actuellement hospitalisé au niveau de la salle de réanimation du C.H.U «Hassani Abdelkader.» D’où l’appel à la vigilance et le respect du code de circulation établi spécialement pour ce moyen de transport, ainsi que la sensibilisation devront obligatoirement incarner le comportement du citoyen.