R. Abderrahim

Des quotas de logements sont distribués dans de nombreux endroits de la Mekerra, entre autres au au sud du wilaya, à Tilmouni , à Mostefa Ben Brahim , à Amarna, à Ben Badis, à Bedrabine et autres localités.Cependant, la localité de Sidi Lahcène, située dans la banlieue de Sidi Bel Abbès continue de patienter en dépit de l’achèvement d’environ 300 logements de type sociaux locatifs, mais qui attendent la distribution.Très impatients, les demandeurs de logements n’attendent point, pour passer à l’acte d’une contestation pas comme les autres. Récemment, tôt la matinée, selon nos échos, vers 06h du matin, une centaine de personnes hommes et femmes, sont allés assiéger la daïra avec des pancartes à la main, revendiquant la distribution dans l’immédiat des logements. Bien que cette manifestation soit pacifique, il n’en demeure pas moins que ce mouvement a causé une infraction à la circulation routière, du fait que le siège de la daïra est à proximité avec la route principale de Sidi Lahcene. Il aura fallu l’intervention du service de sécurité déployé aux alentours des lieux, dans une discrétion totale, pour convaincre les protestataires à revenir à la raison.Très surpris par ce rassemblement imprévu alimenté par la rumeur, les responsables locaux ne croyaient pas à ce scénario, tout en déclarant que les logements sont presque achevés toutefois, la liste nominative et le choix de véritables postulants suivent encore leurs cours, pour dire que les contestataires ont opté pour la pression, pour précipiter les choses, alors que cette opération exige patience et efficacité. En effet, une matinée sous le soleil a suffi aux protestataires, pour revenir bredouilles, sans aucune information leur soit parvenue dans l’attente d’un jour de vérité.