R. Abderrahim

Dans sa visite de travail et d’inspection, le wali M. Sassi Abdelhafid s’est rendu à Amarna et ses agglomérations entre autres, douars Ouled Bendida et Ouled Blaha, distants de quelques bornes du chef-lieu de wilaya. Le premier responsable de la Mekerra dès son arrivée a été accueilli par une foule nombreuse certes, soulagée par cette présence mais très emportée par voie d’un chapelet de doléances qui fusaient de partout. Au motif de l’absence de commodités d’une vie descente défilaient à travers des arguments sensibles comme l’insuffisance d’approvisionnement en eau potable, le raccordement en gaz de ville, la prise en charge sanitaire, le transport,le secteur éducatif, la dégradation des routes…cependant, c’est le logement qui a taillé la part du lion, où le doigt accusateur était pointé sut la commission d’attribution taxée d’impartialité et de passe-droit. Très attentif, l’hôte de Amarna n’est pas allé avec dos de la cuillère, pour apaiser la tension et par l,à injecter une dose de confiance au niveau de la population locale. «Cette année 2019 sera celle du développement, on consolidera les acquis et on rectifiera les insuffisances .Tous les problèmes seront pris en charge, les logements sociaux seront destinés à qui de droit, sans aucune discrimination. Nous envisageons d’autres assiettes, en vue de satisfaire les plus nécessiteux et par là, satisfaire toutes les préoccupations locales,» martela le chef de l’Exécutif de la wilaya.