R. Abderrahim

Les souscripteurs des 130 logements sociaux participatifs (LSP), sis au niveau de la cité Sakia El Hamra (ex-Faubourg-Thiers) de Sidi Bel Abbés sont montés au créneau, pour manifester leur colère envers le promoteur qui les a trahis.

«Nous avons payé rubis sur ongles toutes les tranches d’argent exigées par l’entrepreneur censé nous livrer nos appartements au temps imparti, en conformité du cahier de charges préétabli par la règlementation en vigueur, toutefois ce projet n’a cessé de traîner depuis 2007,» lancera un citoyen.

Avant d’être relayé par une autre victime: «Nous avons même traduit cet entrepreneur véreux en justice, mais nous continuons de patienter jusqu’à avoir gain de cause, nous avons senti l’odeur d’une arnaque, mais il a réussi à nous duper,» ajoutera-t-elle.

En effet, des cris de détresse continuent de résonner aux alentours du site qui a tardé à voir le jour.Quant aux représentants des protestataires : «Nous avons été accueillis par le M. le wali à qui nous lui avons relaté toutes nos doléances avec des explications convaincantes.

Le premier responsable de la wilaya, d’ailleurs, que nous remercions était très attentif à nos préoccupations,» diront-ils.

Certes, selon nos sources, le chef de l’Exécutif n’est pas resté indifférent à cet appel des citoyens locaux, un train  de mesures sera pris dans les prochains jours, pour délivrer une centaine de souscripteurs de cette malheureuse situation qui devient par la force du temps une mode très suivi par de nombreux promoteurs.