Le SG du MRE inspecte les projets en retard

83

I. Yacine

Le Secrétaire Général du ministère des Ressources en Eau (MRE), El Hadj Belkateb, était mercredi, à Mascara. Accompagné du wali de Mascara, Hamid Baiche, le représentant du MRE a sommé les responsables de son secteur de livrer les projets dans des délais les plus courts possibles.

À Mohammadia, M. El Hadj Belkateb s’est rendu au site du projet de réalisation d’une station d’épuration des eaux usées. Confiés à une entreprise pour un montant de plus de 1,4 million de dinars, les travaux lancés le 13/11/2013 tardent à se terminer. Selon un document, un délai de 19 mois a été accordé à l’entreprise réalisatrice pour la phase de réalisation et de 24 mois pour la phase d’exploitation (43 mois). Les travaux du projet qui devrait être livré et exploité le mois de juillet 2017 n’avancent plus. Devant cette situation, M. El Hadj Belkateb a demandé à l’entreprise réalisatrice d’accélérer la cadence des travaux, pour rattraper les retards constatés et la mise en service de la station d’épuration des eaux usées de Mohammadia le mois de juin prochain.

Ainsi, le SG du MRE, en discutant les retards constatés dans le premier lot du projet de réaménagement et réhabilitation du périmètre irrigué de la plaine de Habra. Selon un document du ministère des Ressources en Eau, le projet en question est réparti en trois lots. Les deux lots (le 2ème et le3ème) sont achevés à 100 %. Le 1er, confié, depuis le mois de mars 2014, à l’entreprise ETRHP Haddad, pour un montant de plus de 6 197 milliards de dinars, accuse un retard flagrant, avec un taux d’avancement estimé à 60 % ! M. El Hadj Belkateb a sommé les responsables de l’Office National de l‘Irrigation et de Drainage (ONID) d’achever les travaux avant le mois d’avril prochain.

À Bouhanifia, le représentant du ministre des Ressources en Eau s’est enquis du projet de réalisation de la conduite d’adduction des eaux du barrage de Bouhanifia vers la retenue du barrage de Fergoug. Lancés le 23 octobre 2017 par l’entreprise ETRHP Haddad, pour un montant de 6,4 milliards de dinars, les travaux ne bougent presque pas. Le taux d’avancement ne dépasse pas les 06 %.  Aucune décision n’a été annoncée sur les lieux !

À Aïn Ferah, le SG du MRE en inspectant le barrage de Oued Taht a demandé l’achèvement des travaux de renforcement des communes de Oued El Abtal, Aïn Ferah et Sidi Abdeldjebar, en matière d’eau potable avant le mois de mars prochain.