Belmadani Hamza 

Les retraités de la commune d’Oran, affiliés à l’Association des Retraités Communaux d’Oran (ARCO) ont lancé un appel au wali d’Oran Mouloud Cherifi, pour intervenir afin de trouver une solution à plusieurs problèmes liés à leur situation sociale, «nous avons été expulsés du siège, situé sous l’Hôtel de Ville à la Place du 1erNovembre, dont nous détenons depuis 1996, maintenant, nous ne trouvons plus un lieu pour se réunir,» dira l’un des représentants de cette association qui attend toujours un agrément.  « Nous avons demandé à maintes reprises un agrément pour notre association, mais aucun écho positif de la part de la commune d’Oran, nous avons sacrifié notre vie pour cette commune, nous avons  travaillé depuis plus de 30 ans, mais à la fin, nous avons été négligés,» dira un autre.

Les retraités communaux ont lancé un appel au maire d’Oran, pour ouvrir les portes de la commune et les recevoir afin de soulever leurs préoccupations liées, notamment à leur situation sociale difficile.