Fatima B.

Après la Sonatrach, le tour est venu à la SONELGAZ pour se lancer dans l’exportation de ses produits. « Il est temps pour le groupe Sonelgaz de développer son activité Export, afin de booster ses investissements et ne plus compter sur l’Etat. », a déclaré le minsitre de l’Energie Mustapha Guitouni lors de la cérémonie d’approbation des plans d’engagement de la Société algérienne de distribution de l’électricité et du gaz (SDC), filiale de Sonelgaz. En fait, Le développement des exportations de l’électricité permettra aussi d’exploiter la totalité des capacités nationales mises en place pour la production électrique. « Nous pouvons plus se permettre de laisser 5.000 à 7.000 MW inexploités, ca coute cher. Nous devons les mettre sur les marchés, notamment européens, tunisien, libyen et pourquoi pas vers d’autres  pays « , a-t-il avancé. La nouveauté est que la SONELGAZ fera prochainement son entrée dans la bourse espagnole. Signalons qu’en 2016, Sonelgaz avait effectué des opérations d’exportation de son électricité vers l’Espagne via l’interconnexion électrique avec le Maroc.