Boualem Belhadri

Le Département de la Police Générale de la Sûreté de wilaya, d’Aïn Témouchent vient de rendre public son bilan d’activités de l’année 2018. Sur le plan dissuasif, il a été enregistré selon le chargé de la Cellule de Communication, 55 opérations de radar qui se sont traduites par l’établissement de 14.438 contraventions et la mise en fourrière de 478 véhicules contre 68 opérations de même type en 2017 qui se sont soldées par l’établissement de 11.678 contraventions avec en sus, la mise en fourrière de 336 voitures. Ce flux d’infractions a été caractérisé par le retrait de 3.032 permis de conduire, en 2018 contre 2.310 cas enregistrés en 2017. S’agissant des accidents de la route, le même Département a comptabilisé 158 cas, en 2018, générant ainsi 07 morts et 174 blessés de différentes gravités contre 153 accidents en 2017 qui se sont soldés par 07 morts et 157 blessés, ayant subi des blessures, allant de légères à graves. Cependant, dans le cadre des opérations de coordination dans le domaine de la prévention routière, il a été enregistré, en 2018, un nombre de 5.069 barrages et points de contrôles, ayant conduit à contrôler 64.129 voitures, tous types confondus contre 4..560 barrages et points de contrôles, ayant permis de vérifier et d’examiner 53.641 véhicules, en 2017. En outre, le Département a procédé à 201 contraventions en rapport avec le non-respect des règles d’urbanisme et 242 autres liées aux atteintes à l’environnement. Ceci s’est traduit par des mesures judiciaires prises contre 76 personnes ayant fauté. L’année 2017 a vu l’implication de 327 personnes dans les délits relatifs à l’urbanisme et 268 autres en rapport avec le non-respect des règles relatives à l’environnement, ayant induit 57 PV pour poursuites judiciaires. Enfin, les actions de proximité menées par le même Département ont permis d’effectuer 112 campagnes de sensibilisation relatives à la prévention routière, les dangers des stupéfiants et de la drogue avec en plus la présentation de 58 conférences au profit de 40.590 écoliers, des 03 paliers et l’organisation de 08 journées portes-ouvertes sur les activités de la police à l’endroit des citoyens. La police a aussi participé à 37 manifestations de proximités de même type organisées par la société civile.