BoualemBelhadri

Selon Mme. Abdellaoui Naima, ingénieure en hygiène et sécurité et chargée de la Cellule de Communication auprès de la Société de Distribution de l’Electricité et de Gaz de l’Ouest (SDO)-unité Aïn Témouchent, il a été lancé une grande opération relative à la rénovation des réseaux de gaz naturel à travers plusieurs villes, où il a  été enregistré des points noirs qu’il fallait prendre en charge, coûte que coûte. Entrant dit-elle, dans le cadre de l’amélioration du rendement des équipements et réseaux gaz, les travaux ont ciblé les villes d’Aïn Témouchent (5,12km) réalisés au niveau des quartiers El Qods, Abid Djelloul, et 512 logements, cité Yasmine, Place de la Victoire, prolongement de la route en direction d’Aghlal. Les rénovations, en plus de l’amélioration des prestations de service pour la clientèle ont un impact direct sur la sécurité des installations et des usagers.

A Beni-Saf, où il a été signalé des problèmes d’avarie, selon toute vraisemblance, Sonelgaz  rénove un linéaire totalisant 4,1km, touchant la cité des Jardins, Dar Errih, la zone d’habitation urbaine (ZHUN), Plan 2, la Plage du Puits et ses alentours. Le gros travail a été consacré au réseau d’électricité. Un linéaire de 58 km (moyenne et basse tension) a été posé avec en sus, la réalisation de 1.758 branchements, 16 postes  transformateurs répartis entre douar Bratla (Sidi Ouriache), Tamzourah, Beni-Saf, Sidi Ben Adda et Chaabet El Lehem. Ce renforcement tel que préconisé permet d’éradiquer les points noirs à l’origine des pannes et des coupures d’électricité. Aussi, on apprend  la création de nouveaux départs,  pour améliorer la distribution au niveau de Hammam Bou Hadjar, Aïn Témouchent et Beni-Saf.

En outre,  dans le cadre de l’alimentation en gaz des logements ruraux, on apprend que 13 communes ont bénéficié de l’extension de réseaux,il s’agit de Aïn Tolba, Aoubellil, Tamzoura, Sidi Boumediène, Hammam Bou Hadjar, Sidi Ouriache Emir Sidi Ben Adda, Chabat El-Leham, Aïn Kihal, Abdelkader, Sidi Safi, Chentouf et Bouzedjar.

Par ailleurs, les fermes, les douars et zones éparses ont bénéficié d’un nouveau programme de raccordement en électricité  au titre du budget de la wilaya. On cite évidement des foyers au niveau de la cité des 90-Logements, la ferme Djebarri-Kacem, la cité des 110-Logements et la cité des 60-Logements à la commune de Terga. Les travaux des 02 programmes qui ont démarré seront achevés au plus tard à la fin du 1er semestre 2019.